Contribution de
delph
Beauté   Soins  

Ma peau a 15 ans... mais pas moi !

Tailleur chic, escarpins trendy, un soupçon de rouge à lèvres... et 4 boutons sur le menton. A 32 ans, j'ai l'air d'une ado qui a piqué les fringues de sa mère. Paraître jeune, je veux bien, mais il y a des limites quand même : l'acné en est une.

Ma peau a 15 ans... mais pas moi ! © Fotolia
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

La contre-attaque, partie 2 !

Les armes perso :

Des règles d'hygiène et de soin adaptés peuvent améliorer nettement la qualité de sa peau. Impératif : proscrire tous les produits décapants.

-Nettoyer son visage matin et soir avec des produits non irritants et non desséchants, pour ne pas induire une production réactionnelle de sébum.

L'objectif : assainir sa peau et éliminer tous les résidus de pollution et maquillage.

-Faire un gommage doux une à deux fois par semaine pour éliminer les cellules mortes et libérer les pores. Eviter de frotter comme une dingue avec le secret espoir de poncer ses boutons, réaction inflammatoire garantie...

-Hydrater les zones à bouton avec des soins régulateurs, luttant contre les imperfections sans irriter la peau. Sur le reste du visage : une bonne crème hydratante adaptée à son type de peau.

-Assécher ses boutons localement avec un antibiotique et/ou un stick, gel, patch.... Très concentrés en actifs, ils éradiquent l'ennemi en un temps record.

 

Côté Make-up :

- On vérifie déjà que ses produits sont non-comédogènes (c'est écrit sur les boîtes)- On camoufle ses boutons avec des correcteurs spécifiques, type petit crayon ou stick teinté, en ayant la main légère, car plus on met de matière sur un bouton, plus il se voit... Se méfier des formules trop grasses de certains produits (anticernes, touches lumière...) risquant d'étouffer les pores. On termine en fixant avec un voile de poudre libre.Les adeptes du fond de teint éviteront les versions trop couvrantes et opteront plutôt pour des formules light. L'idéal : le fond de teint minéral, sans parfum, corps gras, ni conservateur.

Cela fait réfléchir...

Les femmes triturent leurs boutons beaucoup plus que les ados : on sait, c'est mal, mais impossible de s'en empêcher... Et pourtant : cela aggrave l'inflammation et génère des cicatrices qu'il est difficile d'effacer.55% des femmes ne se démaquillent pas tous les jours : un facteur aggravant l'acné cyclique. Impossible de bien traiter sa peau si elle n'est pas nettoyée correctement tous les jours.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0