Contribution de
chloe_cast
Geekette   Culture  

Ma première soirée de blogueuses

L'expérience promettait d'être aussi singulière qu'inoubliable !

Ma première soirée de blogueuses
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

 

Ma première soirée de blogueuses

Vendredi 4 avril dernier, je me suis rendue à ma première "soirée de blogueuses".

Un grand moment en perspective !

Passer plusieurs heures, coincée dans une petite discothèque parisienne, entourée de geekettes en jupes qui parlent du nombre de commentaires laissés sur chacun de leurs articles... L'expérience promettait d'être aussi singulière qu'inoubliable !

20h30, j'arrive sur les lieux. J'aurais peut-être du venir plus tard, la salle est quasiment vide ! J'en profite pour scruter les alentours.

Plusieurs indices me confirment que je me trouve bien à une soirée de nanas : la couleur fushia du cocktail servi au bar, le sourire du videur qui n'aura pas trop de problèmes ce soir et les bonbons disséminés ici et là en guise de dîner. Hop ! J'attrape une poignée de fraises Tagada, histoire d'éponger ce breuvage alcoolisé qui se boit vraiment comme du petit lait. Soudain, plusieurs groupes de filles arrivent.

Tout de suite, j'identifie deux catégories de blogueuses : il y a celles qui se sont lookées comme si la salle allait être remplie de beaux mâles et celles qui se sont habillées en oubliant qu'elles allaient être jugées sur leur apparence. Car dès les premiers instants, ça se regarde, ça se jauge. On admire le sac à main de l'une, on critique la coiffure de l'autre. Certaines filles se connaissent déjà, ça aide pour se sentir à l'aise. Les autres ont trouvé des places assises et se mettent à discuter avec leur voisine.

La soirée avance et si aucun repas digne de ce nom ne nous est servi, les filles, elles, continuent à rentrer dans la discothèque.

Cachée dans son box, la DJette enchaîne les vinyles, même si de plus en plus de convives sont bien trop éméchées pour savoir si on leur passe du Gainsbourg ou du Corbier.

Les quelques rares hommes présents sur les lieux sont employés par les partenaires de la soirée. Une grande marque de téléphonie fait passer un jeu-concours aux volontaires. Tout d'un coup, une de mes copines pousse un cri :

Elle a gagné le dernier portable " trop-beau-avec-toutes-les-options ".

Je la déteste... Dépitée, je m'éloigne et vais faire un autre petit tour. Il est plus tard que je ne l'aurais cru et certaines filles sont déjà reparties chez elle. En revanche, les survivantes ont l'air plus souriantes que lorsqu'elles sont arrivées et les groupes se mélangent enfin. Merci le cocktail rose !!

Tout d'un coup, c'est le drame : il n'y a plus aucun bonbon en vue. Il est temps pour moi aussi de prendre la poudre d'escampette ! En chemin vers mon appart', je repense à la soirée que je viens de quitter. D'un côté, beaucoup trop de filles sont restées dans leur coin avec leurs copines ; de l'autre, je trouve le concept de la soirée assez sympa.

Je suis partagée... Allez ! Si je suis invitée, j'irai quand même à la prochaine. Ne serait-ce que pour gagner moi aussi un super téléphone portable !

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0

Les derniers commentaires

  • Hello ! Wahouu ! c'est vrai que ça en jette vraiment, je me suis éclatée à créer la maison de mes rêves ! Juste un petit bémol...

    posté par Gagarine 16 mars 2016 - 09h57

    Logiciel d'aménagement

  • Mes yeux aiment et se reposent devans Kev Adams

    posté par Mathilda 12 mars 2016 - 22h45

    Kev Adams en fait-il trop ?

  • et surtout mettre les mains derrieres la tete ... ca peut faire croire aux gens qu'il faut pousser sa tete avec les mains ....

    posté par Anonyme 10 mars 2016 - 13h10

    Activité physique à pratiquer au quotidien

  • Bonjour je suis une élève en terminale ES et je souhaiterais travailler dans un magazine dans le futur ou bien même créer le...

    posté par JaceWinchester 07 mars 2016 - 20h38

    Dans les coulisses d'un magazine féminin

Elle adore Twitter



Elle adore Facebook