Contribution de
melanie_sienne
Mode   Dressing  

Marché aux fleurs

Robes amples et blouses évanescentes piquées de végétaux... Les créateurs montrent leur passion pour les jardins. Les fleurs ont la côte ce printemps et envahissent le pavé. De quoi passer un été hippie chic très gai...

Marché aux fleurs
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Rien de tel que ces fleurs fraîches et gaies pour afficher sa bonne humeur !

Carnet d'adresses :

By Malene Birger, tél lecteurs : 01 42 86 00 01Yesim Chambrey, 1 de la rue de l'Abbaye, Paris 6e, 01 44 27 06 30Naf Naf, www.nafnaf.com Kenzo, 60 r Rennes, Paris 6e, 01 45 44 27 88Sessun, 30, rue de Charonne, Paris 11e, 01 48 06 55 66, www.sessun.com Morgan, tél lecteurs : 01 41 69 45 00

Souvent trop bariolés et chargés, les motifs fleuris partaient de loin pour s'imposer comme le hit fashion de la saison.

Pourtant, sur les podiums transformés pour l'occasion en marché aux fleurs, les jardins se sont faits exubérants, exotiques ou à l'anglaise, selon l'inspiration des créateurs.

Ainsi, on a repéré l'ambiance picturale chez Balenciaga. Tels des tableaux vivants, les robes reprennent les imprimés du couturier historique de la marque, Cristobal. Ses fleurs exubérantes servent des formes modernes, ciselées au laser. Roberto Cavalli, Moschino ou D&G imaginent une nouvelle bohème, proposant de longues tuniques hippie chic. Ainsi, chez D&G, les robes amples, à volants, nous projettent dans les années 70.Les créateurs s'en sont aussi donnés à cœur joie. By Malene Birger propose un imprimé géant, qui se dessine sur une robe en soie, longue (320 euros) pour une silhouette très baba-chic, en vacances sur la Riviera. Yesim Chambrey a mélangé le tissu liberty -petites ou grosses fleurs en forme de roses - avec des touches de soie (ceintures, col V...). A l'inverse, elle a appliqué des fleurs au crochet sur du tulle. "Je souhaitais une collection très fleurie, gaie, hyper féminine et fluide", remarque la créatrice d'origine turque.

Sessun

Chez Sessun, Emma François a, elle aussi, beaucoup travaillé le liberty, autant de motifs très frais, sous forme de robes légères, de petits gilets, de chemisiers néo romantiques.

Pour les prix tout doux, filez chez Mango, Zara, H&M, qui proposent robes, blouses en mousseline ou gilets fleuris. Chez Naf-Naf, on choisit les longues robes piquées de petites fleurs (environ 70 euros), tels des tableaux abstraits. (ci-contre) On accessoirise ses tenues de gros colliers, de spartiates ou de turbans dans les cheveux, comme chez Morgan. En vacances, on sort même son maillot de bain exotique (Morgan, 45 euros). (ci-contre)

Si, sur les podiums, les mélanges des imprimés se font à l'envie avec des carreaux ou des imprimés graphiques ; dans la vraie vie, il est bien moins facile d'associer un chemisier à fleurs à une jupe rayée.

Gare à ne pas ressembler aux Deschiens !

On craque pour cette mode joyeuse et gaie, qui reflète la joie de vivre... Et ça tombe bien, on commençait à en avoir assez du gris !

Mélanie Sienne

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0

Les derniers commentaires

  • Hello ! Wahouu ! c'est vrai que ça en jette vraiment, je me suis éclatée à créer la maison de mes rêves ! Juste un petit bémol...

    posté par Gagarine 16 mars 2016 - 09h57

    Logiciel d'aménagement

  • Mes yeux aiment et se reposent devans Kev Adams

    posté par Mathilda 12 mars 2016 - 22h45

    Kev Adams en fait-il trop ?

  • et surtout mettre les mains derrieres la tete ... ca peut faire croire aux gens qu'il faut pousser sa tete avec les mains ....

    posté par Anonyme 10 mars 2016 - 13h10

    Activité physique à pratiquer au quotidien

  • Bonjour je suis une élève en terminale ES et je souhaiterais travailler dans un magazine dans le futur ou bien même créer le...

    posté par JaceWinchester 07 mars 2016 - 20h38

    Dans les coulisses d'un magazine féminin

Elle adore Twitter



Elle adore Facebook