Contribution de
SophieDuru
Mon couple   sexo-psycho  

Mariage, jour idéal pour se fâcher avec sa meilleure amie.

Dans une autre vie (pas si ancienne), je me suis mariée. Pas longtemps hein, puisque j'ai divorcé 2 ans après, mais peu importe, ce qui a son intérêt, ça n'est pas le sujet, le sujet c'est ma témoin, ma meilleure amie, celle qui me déteste aujourd'hui.

Mariage, jour idéal pour se fâcher avec sa meilleure amie. © Pexels
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Le jour où je lui ai annoncé mon mariage, elle ne semblait pas si emballée. Enfin pas pour les bonnes raisons. Sofia était fière que je la choisisse comme témoin, fière d'être choisie pour s'occuper de tout, et très excitée par l'idée de devoir organiser tout ça. Il faut dire que Safia, organiser et contrôler, elle aime ça.

Mais étrangement, je ne l'ai pas sentie franchement heureuse pour moi, pas au taquet à l'idée que j'épouse mon petit ami, avec qui j'étais depuis des années. Non, ça elle n'en a pas parlé, ou peu. Elle était juste contente du concept du mariage. Mais c'est tout.

Quelques jours avant le mariage, elle a commencé à agir bizarrement, a me demander si elle pouvait inviter d'autres amies, des copines à elle que je ne connaissais pas vraiment, et qui sont entrées dans sa vie quelque temps après l'annonce de mon union. J'ai accepté, je ne pouvais rien lui refuser.

Mais elle est devenue distante, me parlait moins, m'appelait moins, la veille du mariage c'est à peine si on s'est parlé, tout comme le jour de l'enterrement de vie de jeune fille, ou elle a tiré une tronche plus digne d'un enterrement le 3/4 du temps.

Puis vint le jour du mariage, elle était bien là, tendue, souriante pour les photos, mais le malaise était clairement là. Comme si j'avais fait quelque chose de mal. Alors je lui ai demandé, plusieurs fois "ça va ?", "oui oui" me répondait-elle. Puis rapidement elle retournait voir ses autres amies, sans se soucier plus que ça de ma présence.

Vers minuit, en pleine milieu de la fête, je ne la vois plus, elle n'est plus dans la maison qui nous avait été prêtée pour l'occasion, je décide de ne pas m'en inquiéter plus que ça, mais quand même...
C'est au petit matin que j'apprendrai qu'elle, ma meilleure amie, ma témoin, s'était barré en fin de soirée avec ses copines, pour aller boire des coups et danses dans une boite glauque non loin de là. Le jour de mon mariage.

A son retour, dans la matinée, on s'explique, on s'engueule, je fini par comprendre que je ne suis plus son amie, plus son amie parce que je ne suis plus "à elle", mais parce que je suis marié, à un autre. Je n'ai plus d'interet à ces yeux.

Depuis ce jour je ne l'ai plus jamais revue, même pas croisée, rien.
Pour mon prochain mariage, croyez-moi, je n'aurai pas de témoin.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0