Contribution de
La rédact'
Mode   Dressing  

Marianne, 24 ans, visual merchandiseur et styliste

Marianne, 24 ans, visual merchandiseur et styliste
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Vraie rousse ou fausse rousse ?

Vraie-fausse en fait. Je suis déjà un peu rousse à la base, et je me contente de l'amplifier, de l'exagérer. Et puis de toute façon, toutes mes colorations virent toujours au roux.

Pourquoi rousse ?

Pour la raison évoquée plus haut, je dirais que c'est une fatalité (" toutes mes colorations virent au roux ").

Côté mode, ça fait une différence ?

Non. Enfin, je ne me pose pas la question. Pour moi, le blond est une couleur nettement plus particulière et moins commune que le roux. Peut-être que je dis ça parce que justement, je n'arrive pas à l'être : blonde ! Et puis, en y regardant bien, on a tous des reflets roux dans les cheveux, pas vrai ?

Donc aucun " plus " du fait d'être rousse ?

Mais si ! Evidemment ! J'en joue un peu. D'abord parce que je suis crédible en rousse, j'ai la peau claire, les yeux bleus...

En mode, ça me permet aussi de me lâcher, d'être extravagante en rouge flashy ou en bleu électrique. J'adore tous les bleus en général et j'aime aussi beaucoup les motifs.

Après, je suis comme tout le monde : du marine, du blanc,...

Des interdits ?

Oui, mais plus à cause de mon teint. J'évite tout ce qui jure avec ma pâleur : les beiges trop clairs, les jaunes passées,... . Hormis ça, je ne m'interdis presque rien !

Rousse pour toujours ?

Non. Le roux, ça va, ça vient. Enfin tu vois, quoi.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0