Culture   Evasion  

Mer ou montagne : le match.

Ou l'art de la conciliation amoureuse en vacances.

Mer ou montagne : le match.
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

1+1 font 2. Pour mon homme et moi, 1+1 font souvent 1+1. Surtout à l'approche des vacances. Cet été, pour contourner la crise, nous coupons la poire en deux : une semaine pour lui, une pour moi, mais tous les deux ensemble.

Aoste vs Deauville, rando vs balnéo. Les paris sont lancés... Qui craquera le premier ?

Ma grand-mère disait toujours : les opposés s'attirent et se complètent. (Elle disait aussi : la beauté ne se mange pas en salade. Mais c'est une autre histoire.)Pour moi, en amour, son premier dicton s'est toujours révélé vrai. (Quant au deuxième, c'est une sagesse dont j'aurais aimé ne jamais percer le secret)

Mon homme est un pragmatique. Et pour cause, il travaille de ses mains. Il est menuisier. Je suis une rêveuse. Il dit distraite, mais je me crois plutôt penseuse. Je suis journaliste. Au quotidien, nos différences font notre force. Mais à l'approche des vacances, nos points de vue divergent, et nos discordances dissonent.

Bref, on se prend la tête.

Il aime les montagnes boisées. Il veut de l'action.J'aime la mer. Je veux de la contemplation.

Hic et anicroche.

Mais nous sommes au moins d'accord sur un point : été doit rimer avec passion.

Alors cette année, nous avons décidé de couper la poire en deux : une semaine pour lui, une semaine pour moi, ensemble.Les "je suis fatiguée" feront la guerre aux "je m'ennuie". C'est couru d'avance. Mais si notre amour est à la mesure de nos travers, nous ne craignons pas l'adversité.

Pari relevé.

Épisode 1 : Combien je l'aime... Ou mes péripéties trekking sous le soleil

Épisode 2 : À quel point il m'aime... Ou mon homme les pieds dans l'eau, en balnéo

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0