Contribution de
Monessa
Culture   Musique  

Mes filles, mon père et Violetta

Violetta, cette icône de la jeune génération rend mes deux filles complètement dingues.

Mes filles, mon père et Violetta
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Mesfilles ne ratent pas un épisode de ce soap argentin. Elles possèdent évidemmentles CDs et chantent à tue-tête dans un yaourt espagnol leurs chansonspréférées.

Pourtant,Dieu sait que c’est mauvais. Tant la série télévisée que la musique. L’un estmal joué avec des histoires rocambolesques sans aucun sens (et je ne vous parlepas du doublage en français abominable) et l’autre ressemble à de la mauvaisevariété.

Jetolère. Parce que je ne veux pas leur interdire ce que toutes les autrespetites filles adorent et regardent. Je ne veux pas les isoler des autres, maisça me coûte un peu quand je vois la pauvreté de ce programme de jeunesse. Jesuis une maman qui a envie que mes filles soient heureuses, alors je cède àcertains de mes principes…

Quandmon père m’a demandé ce qu’il pouvait offrir à Noël à mes filles, je me suisdis que c’était l’occasion pour elle de se voir offrir un super cadeau, quelquechose que moi je ne peux pas leur offrir : des places pour le concert deVioletta en mars prochain !

Monpère emmènera donc ses petites-filles voir Violetta Live, passera du bon tempsavec elle tandis qu’elles s’éclateront devant leur idole. Au final, c’est unpeu un cadeau pour tout le monde !


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0