Contribution de
Olivia_R
Culture   Livres  

Michel Bussi, le nouveau maître du polar français

Non, la lecture n’est pas has-been. A l’heure où fleurissent les liseuses ebooks en tout genre, il est de bon ton de se plonger dans quelques pages dont on ne sortira pas indemne.

Michel Bussi, le nouveau maître du polar français © Babelio ©
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne
Et si la chick-lit (comprendre, littérature pour jeunes femmes modernes et dynamiques) a clairement été mise de côté ces dernières années, ce n’est pas le cas du roman policier qui lui, connaît un véritable revival. De l’action, du suspense et quelques frissons : les filles d’aujourd’hui ont décidément besoin d’intrigues qui les sortent de leur quotidien. Et pour ce faire, le maître du polar français s’appelle Michel Bussi. Connu en grande partie du grand public grâce à son roman à succès Un Avion sans Elle (2012) que la blogosphère s’est arrachée l’an passé, lui faisant ainsi une jolie publicité, cet ex prof d’histoire normand, la quarantaine bien engagée, n’en est pas moins à la tête de neuf ouvrages. Parmi eux, le très mystérieux Nymphéas Noirs (2011) situé à Giverny, sur les traces de Claude Monet. Avec des titres évocateurs comme Ne lâche pas ma main (2013) ou encore N’oublier jamais (2014), on pourrait croire à un nouveau Marc Levy et pourtant il n’en est rien. C’est que Michel Bussi, voyez-vous, ferait plutôt dans la manipulation psychologique que dans la romance. Excellant dans les intrigues alambiquées qui bernent le lecteur jusqu’au dénouement, l’auteur propose une plume simple mais résolument efficace qui permet d’éviter longueurs et descriptions dispensables, tout en menant l’action tambour battant. Et ça fonctionne ! Depuis Un Avion sans Elle, grand nombre de lectrices tentent de découvrir d’avantage l’écrivain et enchaînent ses romans, en recherche de suspense. Par chance, le style de Michel Bussi ne déçoit pas. Sombre et réaliste, il permet d’aborder de front des sujets cinglants, distillant ici et là des indices qui tiennent la route au sein d’enquêtes palpitantes. Au final, les livres ont beau être de sympathiques pavés de plusieurs centaines de pages, on ne voit pas le temps filer. Et pour le petit détail décidément très frenchy, la plupart des histoires, à l’image des origines de l’auteur, sont estampillées Made in Normandy. On vous conseille donc vivement Michel Bussi pour une évasion littéraire qui, on vous le garantit, n’aura rien de mièvre ou de trop girly. Et puisque sa production écrite régulière et prolixe (un ouvrage par an) nous fait songer d’emblée à Amélie Nothomb, il ne devrait pas y avoir trop d’attente avant la sortie du prochain roman. Le site de Michel Bussi :http://www.michel-bussi.fr/
 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0