Contribution de
Olivia_R
Lifestyle   Culture   Ecrans  

Nos 5 films incontournables que notre mec ne comprendra jamais

Pas évident pour notre compagnon de saisir toute l’intensité du film « féminin », encore moins quand nous en connaissons tous les dialogues par cœur et que nous nous le repassons en boucle régulièrement. Et pourtant !

Nos 5 films incontournables que notre mec ne comprendra jamais © © Splendor Films
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne


Dirty Dancing de Emile Ardolino (1987)

Adolescente, on rêvait d’être la jeune fille naïve dont le bad boy tombe amoureux et d’apprendre la même chorégraphie que Bébé afin de clouer le bec à toute l’assemblée. Etrangement, on a bien grandi mais on en rêve encore.

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=39225.html

 

Titanic de James Cameron (1997)

Et bien oui, Léo en blondinet fauché (et accessoirement roi du monde) sur un paquebot sombrant, ça nous fait rêver. Dans la voiture pleine de buée, on aurait bien envié la place de Kate/Rose.

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=5818.html

 

Love Actually de Richard Curtis (2003)

Incroyable mais vrai : on se repasse inlassablement chaque année le film au moment des fêtes de fin d’année. Sans oublier de pleurer à chaudes larmes dès que survient la fameuse scène des pancartes.

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=44445.html

 

N’oublie jamais de Nick Cassavetes (2004)

L’histoire d’un amour éternel, c’était déjà beau. Mais le passage des retrouvailles, un soir d’orage sous une pluie battante, est définitivement ce qui nous a fait chavirer. Attention scène culte pour notre petit cœur.

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=47422.html

 

The Holiday de Nancy Meyers (2006)

On se retrouve toutes un peu dans les galères sentimentales de ces deux nanas pleines de peps. Mais à quand le happy end de fou (et le jour de l’an sous la neige) pour nous ?

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=60426.html

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0