Contribution de
La rédact'
Culture   Evasion  

Nos bonnes adresses romantiques à Madrid !

A Madrid, tout est possible ! Chaque quartier est un village, alors, pour les savourer en amoureux, suivez-nous !

Nos bonnes adresses romantiques à Madrid ! © Fotolia
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Sur la terrasse du Cercle des Beaux-Arts

Le Cercle des Beaux-Arts est l'un des carrefours artistiques et influents de la capitale. Mais grimpez sur le toit du bâtiment ! Le panorama coupe le souffle. La Gran Via (toujours moche !) est enfin minuscule. Cette plate-forme années 20 est un vrai décor de cinéma, à la fois désert urbain et théâtre romain, tout juste abandonnée au vent et au silence.

Pendant les processions de Pâques

Pâques est l'énorme événement religieux de la capitale. Une douzaine de processions la traversent pendant la Semaine sainte. La meilleure : la procession nocturne du Vendredi Saint, très recherchée ! Optez sinon pour n'importe quelle autre procession qui passerait Plaza Mayor, juste pour le spectacle.

Devant les anges !

La ville détient très certainement le record du monde en nombre d'anges, sculptés en haut des façades ou sur les portes monumentales. Jeu de piste : il y en a un qui se regarde dans le miroir, place de l'Indépendance (sur la Puerta de Alcalà). Premier baiser. Un autre ange, lui, est carrément tombé, les ailes par-dessus tête, dans le parc du Retiro, en centre-ville. Et hop, deuxième baiser. Puis baladez-vous dans les allées ombragées de cet immense parc, allongez-vous en maillot de bain et bronzez un peu.

Dans le fumoir du Palacio de Linares

Plaza de Cibeles, laissez flotter votre regard émerveillé dans les pièces de ce palais, conçu au XIXe siècle par un marquis très amoureux des arts... et surtout fou de sa femme. A l'intérieur, tout, des plafonds peints, poignées de porte, tentures, cheminées, en passant par les portes sculptées et les rideaux a été pensé et réalisé en fonction de la destination de chaque pièce.

En visionnant "Guernica" au musée Reina Sofia

"Guernica" de Picasso, est ici, au musée Reina Sofia. Toutes les salles autour racontent par les arts la Guerre d'Espagne et la genèse du chef-d'œuvre de Picasso (1937). Passionnant, et plus encore lorsqu'on sait que cette toile mythique n'est arrivée en Espagne qu'en 1981 ! Dans un couloir, visionnez le court-métrage d'Alain Resnais et Paul Eluard : voilà une extraordinaire mise en son de l'événement initial - un bombardement. Alors un baiser dans le cou, pour voir aussi la vie en rose...

Chocolat chaud et churros sucrés en bouche

A la chocolaterie San Ginés, entre la Plaza Mayor et l'église du même nom, votre seule mission consistera ici à tremper quatre churros maison dans un chocolat chaud. Prenez votre plaisir à l'intérieur ou en terrasse, qu'importe, tout ceci vous arrivera en bouche en silence, comme un interdit délicieux. Et léchez bien vos doigts, ainsi que ceux de votre partenaire. Vous serez ensuite solidement calé pour aborder au musée du Prado "Les Ménines" de Vélasquez et les salles de Goya et du Greco...

Guide Evasion Madrid

Copyright Texte : Hachette Guides EvasionCopyright photo : Hachette

Retrouvez d'autres idées de balades et d'itinéraires dans le guide Evasion Madrid

 

Découvrez notre site :

www.unbilletpourlevasion.fr

 

Rendez vous

Sur la Fan Page facebook du Guide Evasion : c'est par ici !

Et vous, quels sont vos endroits préférés pour s'embrasser, à Madrid ou... dans le monde entier !

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0