Contribution de
solene_duclos
Culture   Evasion  

Nuits Blanches à la Féria de Seville

Envie de manzanilla, de flamenco et de fleurs dans les cheveux ? Cap sur Séville, capitale de l'Andalousie.

Nuits Blanches à la Féria de Seville
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Ville au passé prestigieux, la belle possède un superbe patrimoine artistique qui en fait une des destinations les plus prisées d'Europe. C'est parti pour un week-end à la découverte du charme de la vie andalouse et de la plus belle fête d'Espagne, la Feria de Abril !

Moins de 2 h après avoir décollé d'Orly, j'atterris à l'aéroport international de Séville. Clickair, la compagnie low cost d'Iberia nous dépose dans la capitale andalouse avec 20 min d'avance. Tant mieux, je ne veux pas rater une miette de mon séjour. La Féria de Séville touche à sa fin...

Chaque année, la dernière semaine d'avril, des dizaines de milliers d'autochtones et de visiteurs vont et viennent dans un parc immense où sont regroupées des centaines de casetas, sorte de maisonnettes de toutes les couleurs. Pour y entrer, il faut connaître l'un des proprios ou savoir négocier sec en espagnol.

Grâce à mes relations, je suis accueillie comme une princesse. Pour l'occasion, j'ai revêtu la robe de gitane et les accessoires de rigueur...

" Cette nuit, je suis sévillane jusqu'au bout des ongles... "

Il fait chaud, les rires fusent, la musique bat son plein. On ne s'entend pas mais qu'importe ! On boit de la manzanilla (vin blanc espagnol) du rebujito (mélange de manzanilla et de sprite), on mange et on danse jusqu'à épuisement, au rythme de la musique sévillane.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0