Contribution de
solene_duclos
Culture   Evasion  

Nuits magiques à Prague

Tous les amoureux du monde connaissent la douce et romantique Prague. Mais rares sont ceux qui connaissent et célèbrent sa vie nocturne ! Princesse le jour, la capitale Tchèque est la reine de la nuit... Comme nous ! Un after-work à Prague, ça vous tente ?

Nuits magiques à Prague
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Bijoux, make-up, carte bleue, billet d'avion... Tout y est. Tout, sauf peut-être un guide touristique... Mais ce n'est pas cela qui intéresse la bande de serial-clubbeuses que nous sommes.

Dans deux heures, nous serons à Prague avec un seul mot d'ordre : fiesta !

Grâce à la compagnie Sky Europe, notre carte d'embarquement nous ouvrira les portes de sept clubs de la capitale...Encore faudrait-il trouver le chemin du centre ville. Le taxi ? Trop facile ! Et pas forcément bon marché lorsque votre accent franco-français traduit immédiatement votre statut de "touriste-pigeon". Un bus fera l'affaire. Oui mais lequel ? Pas évident de comprendre et se faire comprendre dans une joyeuse pagaille de franglais, de tchèque et de serbo-croate !

Le bureau des renseignements nous sauve la vie. Le métro nous dépose à la porte de notre hôtel, niché au coeur des rues pavées du centre historique. La salle de bain prend le relais ; ce soir, nous serons les plus belles pour aller festoyer.

Notre folle nuit débute par un resto typique à quelques rues de notre refuge.

Nous découvrons que la viande est l'un des principaux ingrédients de la cuisine tchèque. Mais ce week-end à Prague sera dangereux pour nos régimes car la viande s'accompagne de knedliky (quenelles), de riz ou de pommes de terre, nappés abondamment de sauce et servies la plupart du temps avec du chou. Nous apprenons également (à nos dépends) que les couverts et le chanteur kitchouille du resto sont à ajouter à l'addition !

Direction un petit bar pour digérer...

... et accessoirement tester les vins moraves, les bières locales, une liqueur aux herbes (la Becherovka) ou un alcool de prune (la Slivovice).

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0