Contribution de
lea_claudel
Culture   Musique  

On craque pour les Transmusicales !

Les "Transmusicales de Rennes" fêtent leurs 30 ans du 3 au 6 décembre. Comme d'hab', c'est l'occasion de découvrir quelques pépites. Nos coups de cœur.

On craque pour les Transmusicales !
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Yann Tiersen

Ka jazz

Numerica Rockestra

Site officiel des Transmusicales de Rennes : http://www.lestrans.com

Tête d'affiche : Yann Tiersen

Les envolées pianistiques de la BO du "Fabuleux Destin d'Amélie Poulain" sont nées de l'imagination de cet homme là... C'était il y a 8 ans déjà et depuis, Yann ne s'est pas vraiment arrêté, collaborant avec Jane Birkin, Miossec, Dominique A. Il sera présent sur la scène de l'Aire Libre, en compagnie d'Orka, un groupe originaire des Iles Féroé (là-bas, pas loin de l'Islande...) à l'univers brut et énigmatique. LE temps fort du festival.

Groove et impro : Ka jazz

Ka Jazz, c'est d'abord une formation originale composé de Zina la chanteuse, de Chris le beat boxer et d'Alex le bassiste. Un trio aux confins du jazz, du hip hop, du slam et du funk. On aime le chant de Zina qui rappelle les envolées d'une certaine Camille, les paroles où s'entremêlent joyeusement le français, le swahili et l'anglais, et le groove diabolique d'une section rythmique prête à mettre le feu !

Dandy rêveur : Florian Mona

Accro aux films noir et blanc et aux craquements de vinyles, Florian Mona fleure bon l'esprit vintage et nous susurre de jolies mélodies à l'oreille. Avec sa guitare acoustique, sa voix faussement nonchalante, ses chansons délicieusement folk, quand il nous glisse l'air de ne pas y toucher "Oh, mon esquimaude, que la nuit est chaude, entre tes ailes, il fait bon ma belle", nous on craque...

Energie Rock : Numerica Rockestra

Un chanteur violoncelliste, on avait rarement vu ça. Mais ne vous fiez surtout pas à l'image classique de l'instrument, le Numerica Rockestra envoie du lourd avec une ligne rock-electro-trip hop, non sans rappeler Massive Attack. Sur scène, les garçons nous promettent la grâce et l'énergie. Une éruption sonore à laquelle il est inutile de résister...

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0