Contribution de
Picetpac
Culture   Livres  

On en pense quoi de Mer agitée à très agitée ?

Il est des livres qui plaisent et d’autres qui te transportent, retour sur Mer agitée à très agitée.

On en pense quoi de Mer agitée à très agitée ? © Editions JC Lattès
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Au coeur de la Bretagne, William et Maryline sont les propriétaires d’un gîte. Lui ancien rockeur au coeur plein de drogue et parti des US pour laisser ses vieux démons derrière lui, elle ancien mannequin qui n’a rien perdu de sa superbe, gère d’une main de maitre le personnel et Ker Annette, maison qui deviendra un personnage à part entière.

Si tout semble calme depuis leur retour de New-York, tout va se chambouler suite à la découverte du corps sans vie d’une jeune femme, retrouvée sur la crique au pied de la maison des Halloway.

Dès lors, rien ne sera plus aussi évident et de nouvelles cartes vont se distribuer. Maryline, chef d’orchestre d'un roman très séquencé, aura bien du mal à faire raisonner l’harmonie entre sa fille entre pleine crise d’adolescence, des clients un brun arnaqueurs, des amis de son maris au passé douteux et le retour de son premier amour, désormais inspecteur dans la petite bourgade. 

Comment accorder tout cela ? C’est un zoom su ce moment de basculement que nous propose Sophie Bassignac. Comment gérer sa vie quand on la sent qu’elle nous échappe et passer de simple figurant à rôle principal ? 

Au fil des pages, j’ai vu une Inès de la Fressange se débattre en Bretagne, peut être que votre Maryline sera toute autre, à vous de voir… Superbe roman qui se lit avec plaisir, Mer agitée à très agitée varie les tons et les sonorités avec des personnages très nourris. 

Tout aurait pu être cousu de fil blanc pour notre mannequin héroïne mais l’auteur sait nous surprendre du début à la fin. Si l’écriture est parfois un peu simplette, le fond et la forme se nourrissent respectivement pour offrir un livre agréable et divertissant. 

A lire pour se caler dans une bulle d’oxygène musicale. 


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0