Contribution de
delph
Beauté   Make-up  

On fond pour mon teint !

Que l'on ait la mine blafarde, des imperfections, des rougeurs ou tout simplement une peau zéro défaut que l'on veut sublimer - chanceuse ! - on mise toute sur notre produit chouchou : le fond de teint. Mais attention, un mauvais choix et c'est la sentence assurée.Alors pour éviter d'avoir l'air d'une tranche napolitaine, avec le teint coloré et le cou bien blanc, on suit quelques règles en conseil maquillage de base...

On fond pour mon teint ! © GIORGIO ARMANI
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Que l'on ait la mine blafarde, des imperfections, des rougeurs ou tout simplement une peau zéro défaut que l'on veut sublimer - chanceuse ! - on mise toute sur notre produit chouchou : le fond de teint. Mais attention, un mauvais choix et c'est la sentence assurée.Alors pour éviter d'avoir l'air d'une tranche napolitaine, avec le teint coloré et le cou bien blanc, on suit quelques règles en conseil maquillage de base...

Choisir son fond de teint

Cela peut sembler incroyable que l'on se pose la question du "comment choisir", mais quand on voit régulièrement dans la rue des femmes avec une couche de "plâtre" orange sur la peau, on se dit qu'il y a encore du boulot...

Comme son nom l'indique, le fond de teint est un "fond", c'est-à-dire une base qui unifie la peau et la prépare au maquillage. Il vise donc à sublimer le teint en transparence, comme si l'on avait ce grain de peau naturellement.

Le but étant que l'on nous dise : "Woua, ton teint est superbe !" et non "ton fond de teint est magnifique !"

Il faut intégrer l'idée une fois pour toutes que le fond de teint ne sert pas à colorer sa peau quand on se trouve trop blanche... Sinon, il faut aussi colorer son cou, son décolleté... La couleur, c'est l'affaire du blush, des fards à paupières, du rouge à lèvres...

Le bon ton : maximum un ton au-dessus de sa couleur naturelle.

Pour ne pas se tromper, on le teste, mais pas sur la main ! La peau n'est pas la même que celle du visage - le fond de teint ne réagira donc pas de la même manière - et sa couleur est différente.L'idéal : à la lumière, faire un essai au niveau de la mâchoire : s'il n'y a aucune différence de ton avec le cou, c'est gagné !En général, les teintes rosées s'adressent aux peaux blanches et un peu jaunes, les beiges aux peaux mates et à celles sujettes aux imperfections et rougeurs.Si vous avez la peau mixte, attention : le sébum fait virer les couleurs. Mieux vaut alors choisir une nuance un ton plus clair que sa carnation, en évitant les teintes jaunes.

Quelle texture ?

Fluide, crème, compacte, mousse, ... le choix varie selon ses besoins, son type de peau et surtout la formule avec laquelle on se sent le plus à l'aise !Fluide : la plus courante et qui convient à tout le monde : légère pour les peaux mixtes , confortable pour les peaux sèches. Elle assure un fini naturel et léger.Compacte : nomade, elle est idéale pour les retouches en cours de journée et pour s'assurer un teint sans brillance en toutes circonstances.Crème : couvrante, elle est à conseiller en cas d'imperfections. Attention ! Plus le fond de teint est couvrant, plus il a tendance à vieillir les traits, en soulignant les rides.Mousse : ludique, gourmande, moelleuse, elle ne coule pas, se travaille facilement par petites touches et convient à toutes les peaux.

J'en mets où ?

Pas forcément sur tout le visage : on peut très bien simplement cacher les imperfections et éviter les brillances de la zone médiane - front, nez, menton - à condition de bien étaler et étirer le produit pour qu'il se fonde et ne fasse pas de marques. Pour le reste du visage, un nuage de poudre et un coup de blush suffiront !

Conseil maquillage : les versions fluides restent l'idéal pour jouer la carte de la transparence et de l'éclat sur tout le visage.

Au doigt ou au pinceau ?

C'est comme on veut ! Certaines se sentent plus à l'aise en travaillant la matière au doigt, d'autres s'assurent avec un pinceau de maquillage un fini naturel et sans surcharges.La règle : une touche de produit seulement, que l'on étire de l'intérieur vers l'extérieur pour éviter les traces. Et pour empêcher l'affaissement des traits, on applique son fond de teint en remontant vers le haut du visage. Attention au contour des yeux, qui marque facilement : avoir plutôt la main légère et éviter cette zone en cas de rides et ridules.

Pour le soir, il m'en faut un différent ?

Non, celui de jour convient très bien.La règle : si vous sortez le soir et n'avez que très peu de temps pour vous préparer, ne vous démaquillez pas pour refaire un autre look : il ne tiendrait pas. La peau a besoin de "souffler" après avoir été démaquillée. Elle vit et réagit.

La solution : restez maquillée, faites les retouches de fond de teint, poudre, blush, fards... là où c'est nécessaire.

Si besoin, accentuez le maquillage des yeux ou des lèvres, pour gagner en intensité et réaliser un make-up plus glamour...

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0