Contribution de
Albane_R
Make-up   Beauté  

Oser le violet ?

Qui dit froid à venir dit aussi mains qui vont souffrir. Et moufles, gants, mitaines n'y changeront rien.

Oser le violet ? © DR
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

On parle d’un rose soutenu, en somme. Pas si effrayant, sauf que celui-ci pourrait bien tout changer, capable de nous rendre glamour comme de nous transformer en Cruella. En bref, de la sophistication à bout de doigt mais attention au gothique fashion faux-pas.

Pour les plus audacieuses néanmoins, autant vous lancer têtes baissées. Même s’il y a quelques règles à respecter afin d’éviter de ressembler à une voiture volée.


Les yeux :

Ils sont la partie du visage avec laquelle le violet s’associe le mieux. Comme la couleur est foncée, elle fait office de smocky eye en plus doux et plus facile à assumer. On l’aime surtout en fard à paupière dégradé (foncé sur la paupière mobile et très clair sur l’arcade sourcilière). Mais si l’on veut oser sans trop s’avancer, on dessine simplement un trait de liner qui s’auto-suffira. Enfin, pour souligner le violet, l’usage du mascara noir est fortement indiqué.

A noter que ce maquillage se marie de préférence avec des yeux marrons ou noisettes ; et qu’on opte dans ce cas pour une bouche nude car en ce qui concerne le total look, même Cristina Cordula désapprouverait !

 

Les pommettes :

C’est l’astuce bonne mine cet hiver. Peu importe le make-up, on choisit un violet sobre en guise de blush (on a bien dit sobre !) qu’on applique délicatement sur les pommettes. C’est idéal si votre peau est pâle et surtout, que vous n’avez pas les joues rouges de base. Si tel est le cas, évitez définitivement le mélange des deux, l’association sera toujours un peu incongrue. Attention également à ne pas confondre le prune et le violet. Le premier aura un rendu trop neutre qui vous confèrera le teint blafard, genre néon hospitalier. Et on est à peu près sures que ce n’est pas ce que vous souhaitez.

 

La bouche :

Globalement le « mauve à lèvres », c’est un poil trop désuet ou un poil trop excentrique. Donc à moins de se rendre au concert de Lady Gaga, autant opter pour une bouche plus discrète. Si vraiment vous en avez envie, assumez-le avec un rouge à lèvres très mat, et surtout le dress-code assorti. On le porte par exemple avec une petite robe noire ou au contraire, un joli chemisier blanc, histoire de casser l’aspect bien sage de la tenue. Mais on évite le trop plein de motifs sur les vêtements pour cause d’épilepsie.

Alors le violet ?

Par touches, on dit pourquoi pas. Mais on évite toutefois d’en abuser car l’aspect « hématomes » est bien vite arrivé. 


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0