Contribution de
Livy-Etoile
Mode   News mode  

Pourquoi je me passerai des pantalons enduits

Vous l’aurez sans doute constaté dans les rues ou les transports, l’une des grandes tendances en matière de pantalon cette année est le jean enduit.

Pourquoi je me passerai des pantalons enduits © Etam ©
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Mais si voyons, ce jean à effet laqué qui donne uneimpression assez atypique, mi-cuir mi-tissu. On le voit partout, exhibant sonattitude doucement rock n’roll dansnos boutiques, tandis que son prix qui peut parfois grimper très haut. En bref,LA nouvelle pièce à avoir dans son dressing,un peu glamour un peu sexy. Sauf que glamour ou pas, cet ersatz de jean ne passera clairement pas par moi. Et je vousexplique pourquoi :

- Déjà le choix du jean enduit est problématique :certains sont enduits si discrètement qu’on obtient, grosso modo, un jean noirde plus (donc assez peu d’intérêt). Dans le cas contraire, on se trouve face àune espèce de simili-cuir dont le rendu est vraiment très cheap. Je pourrais alors vous conseiller d’en choisir un de bonnequalité mais je ne peux m’empêcher de penser que ça fait toujours un peuplastoc… (ou bien que ça coûte un bras, c’est selon).

- A l’heure où on aime mixer les tendances, il paraîtraitque le jean enduit se porte pratiquement avec tout… Et bien non en fait. Si onl’associe à un total look sexy, c’est assez vulgaire. Et si on cherche aucontraire à lui donner une petite touche de fille sage comme une image, çasonne complètement faux. Au final, à part avec une chemise ou un pull oversize, il n’y a pas grand chose quiva.

- Le jean enduit n’est ni confortable ni discret. Soncontact avec la peau est rêche et rigide, ce qui enlève la touche glamour rienqu’à l’énoncer. Mais surtout, il fait du bruit !! Comprendre un bruit defrottement dès qu’on est en mouvement, soit à peu près tout le temps. Enrésumé, il est aussi apte à avoir l’air distingué que des chaussures quiferaient couic-couic toute la journée…

- Qui dit enduit, dit brillant, voyant… un peu bling-blingquoi. Du coup, le jean attire l’attention sur nos gambettes (ça, pourquoi pas).Mais le hic, c’est sa matière étrange qui nous grossit de trop et nous mouledans notre slim tel un jambonneau. Nettement moins attrayant, tout de suite.

- J’en arrive au pire : le lavage. En gros, le jeanenduit se nettoie à sec (très économique) ou… pas du tout (très hygiénique). Etpour les plus téméraires qui oseraient tenter un truc terriblement rebellecomme un lavage délicat en machine, le pantalon risque de ne pas apprécier, dedélaver, de craqueler. Un vraie cata.

Donc voilà, cette tendance n’est pas pour moi ; et jem’en réjouis en pensant qu’une fois n’est pas coutume, j’aurai des achats enmoins et un dressing plus aéré. Cette mode pourrait d’ailleurs bien vite passer.Mais comme le jean enduit rencontre aussi un franc succès, quel sera votreavis sur le sujet?

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0