Contribution de
HelloPuppy
Culture   Geekette  

Pourquoi je n'arrive pas à décrocher des réseaux sociaux

S’il y a bien un truc qui a pris une place importante dans ma vie, ce sont bien les réseaux sociaux. Et j’essaie de m’en débarrasser, tant bien que mal…

Pourquoi je n'arrive pas à décrocher des réseaux sociaux © Internet
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Quand j’ai découvert les réseaux sociaux et Facebook pour ne pas le nommer, c’était en 2007. Je trouvais ça génial, de pouvoir partager autre que par un blog ses humeurs, ses récits, en somme : sa vie. Puis Twitter, Instagram, Swarm, Vine, Pinterest et leurs joyeux acolytes ont débarqué, les smartphones aussi pour pouvoir être connectée 24h/24, 7j/7.  Puis il y a quelques temps, j’ai réalisé que je passais plus de temps avec mes potes en virtuel qu’en réel. Triste constat, n’est-ce pas ? C’est pourquoi j’ai décidé de décrocher un peu des réseaux sociaux mais ce n’est pas aussi facile qu’on le croit. Pourquoi ?

Pour le social. Ouais c’est peut-être débile mais tous mes potes sont sur Facebook, Twitter, Instagram & co. Et des discussions autour de la vie “réelle”, des soirées qu’on planifie, des photos qu’on partage, on en a à foison sur ces fameux réseaux. Alors si je décidais de supprimer définitivement les réseaux sociaux de ma vie, je passerais sûrement à côté de tous ces échanges virtuels qui ont au final une importance In Real Life (IRL). 

Le réseau social, c’est également l’occasion de garder contact avec des gens qu’on voit très peu et/ou qui vivent loin. Par exemple, j’ai une pote qui vit aux USA, on ne s’échange aucun email (d’ailleurs, je ne l’ai même pas), on ne se parle que par le chat Facebook. Je la suis également sur Instagram où en un seul coup d’oeil, je peux voir ce qu’elle devient et ce qu’elle vit à l’instant T. 

Alors voilà, même si j’essaie de décrocher des réseaux sociaux, je n’y arrive pas, pour le côté social justement, la peur de manquer un truc, la peur de ne pas être “dans le mouvement”, la peur qu’on m’oublie aussi. Au final, le réseau social joue un rôle beaucoup plus fort dans notre vie qu’on peut l’imaginer et c’est vraiment triste. Je suis toujours admirative des personnes qui n’ont pas de profil Facebook, je les trouve courageux de ne pas avoir succombé à la mode des réseaux sociaux. 

Et vous, vous avez réussi à décrocher des réseaux sociaux ? Donnez-moi vos astuces pour que j’y arrive enfin !

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0