Contribution de
MademoisellePourquoi
Ma famille   sexo-psycho  

Pourquoi on déteste et on adore nos mères ?

Deux extrêmes pour une seule personne, notre mère !

Pourquoi on déteste et on adore nos mères ? © Almodóvar
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Elle est notre confidente, elle est celle qu’on appelle quand ça ne va pas, mais aussi quand on a une bonne nouvelle. On l’appelle quand on a mal au ventre. MAIS ! Elle est celle qui nous fait hurler dans notre coussin, elle nous donne envie de raccrocher, de jeter notre iPhone par dessus le balcon. On l’aime autant qu’elle nous énerve. Bref, c’est notre mère et on n’en a qu’une (dieu merci !) 

Cette ambivalence des sentiments est un fait générale chez toutes les femmes (et même chez les messieurs mais il n’assument pas trop…) Elle sera toujours votre meilleure et votre pire ennemie, mais au fond vous l’aimez et c’est justement pour ça que la relation est parfois complexe.

Faisons un petit flashback, il y a quelques années, vous étiez ce petit rosbif qui sortait de son bidou. Elle vous a vu grandir, vous a élevé. Elle a vu vos premiers échecs amoureux. Elle vu votre premières bonnes notes à la fac. Elle est venue trinquer quand vous avez eu votre premier appartement. Elle vous suit depuis le début… Si de votre côté le cordon a été coupé assez tôt, pour elle ce n’est pas aussi simple, vous êtes et vous serez à vie son « bébé ». Alors comment ne pas vous conseiller quand elle considère que vous faites une erreur ? Pour elle c’est normal de vous aiguiller, vous êtes son bébé et elle veut vous protéger même quand elle ne comprend pas complètement la situation….

Alors oui elle est envahissante, oui ses appels à 8h30 sont fatigant et usant mais c’est votre petite maman qui ne vous jugera pas si elle vous voit malade, pire en train de vous moucher quand Julio vous aura quitté pour la 8ème fois… Elle vous fera même un bon petit plat !

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0