Contribution de
newrocknewyork
Culture   Ma ville préférée  

Prague, la bohème

Lorsque j'y suis allée pour la première fois, c'était pour rejoindre un ami en échange universitaire. J'ai été surprise de rencontrer des personnes venant du monde entier... mais finalement très peu de Tchèques ! Il faut sortir de la grande place et des bars populaires pour se frotter à la population locales.

Prague, la bohème © BéréniceHass
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Lorsque j'y suisallée pour la première fois, c'était pour rejoindre un ami enéchange universitaire. J'ai été surprise de rencontrer despersonnes venant du monde entier... mais finalement très peu deTchèques ! Il faut sortir de la grande place et des barspopulaires pour se frotter à la population locales.

Prague, ou Praha, en tchèque, est une ville incroyable où de nombreuses cultures semélangent. Aujourd'hui, ville étudiante très vivante, on ne peuxignorer son passé et il suffit de se perdre dans la vieille villejuive pour remonter le temps.

L'architecture estétonnante : baroque, roman, gothique, vont yeux n'enreviendront pas! Un passage au musée du cubisme s'impose aussi. Les plus romantiques se laisseront tenter par une balade avec le funiculaire pour atteindre le château royal. Un incontournable, il n'y a pas de meilleur endroit pour faire des photos panoramiques de toute la ville!

Le tramway est luiaussi très agréable et permet de se déplacer aisément àtravers la ville.

On traversel'imposant Pont Charles, les touristes s'attardent pour la photoobligatoire avec la Vltava en fond. Puis on est aspiré dans despetites ruelles pavées, il y a des musiciens à chaque croisementpour le peu qu'il fasse beau et des boutiques où l'on peut acheterdes marionnettes typiques. Il y a aussi le choix pour s'asseoir dansun bar au fond d'une allée ou dans un sous-sol et déguster unebière servie dans une pinte de 50cl. On ne plaisante pas avec labière et la légende dit, qu'ici, la bière est moins chère quel'eau et effectivement les notes ne sont jamais bien élevé.

Après avoir marché,il faut déguster la cuisine locale. La présentation dans l'assietten'est pas exceptionnelle, on est loin de Top Chef mais la qualitéest là et il est difficile de finir son assiette ! De la soupeservie dans une brioche, des saucisses... et l'addition est toujourssi peu chère.

Il faut absolumentvisiter le musée de Musha, dont on connait les dessins les pluscélèbres mais où l'on pourra découvrir la vie passionnante (etramener de jolies souvenirs en passant par la boutique).

On pense, bien sûr,à Kafka, à Milan Kundera en se promenant dans les ruelles. Eton frissonne en pensant au Golem dans le cimetière juif. Il y a uneatmosphère spéciale dans cette ville, comme si elle était rempliede fantôme, on la parcoure comme on parcoure un livre d'histoire. Je ne peux que vous conseiller de vous y plonger !


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0