Contribution de
lapetitebrune
Mon couple   sexo-psycho  

Quand on ne sait pas

Dans une relation, naissante ou capotante, il y a toujours se moment où on se pose plein de questions. Et ça fait du bien !

Quand on ne sait pas © DR
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Plein d’incertitudes, on se demande si on plait au monsieur. On lui envoie des sms. On attend les siens. Parfois, on n’y pense plus du tout, on est à bloc dans notre vie réelle et on est surprise pas le bip bip de son iPhone. Bonne ou mauvaise surprise quand on se demande où on est avec ce dit monsieur. 

Et oui, parce qu’on a beau avoir des papillons dans le ventre quand on le voit ou quand il nous parle, on ne sait pas de quoi demain sera fait. On ne sait pas si c’est réciproque, et si les sms qu’on reçoit sont uniques ? Et si d'autres recevaient les mêmes ? Imaginons 5 secondes que certains copiés/collés aient lieu ? L’angoisse. Imaginons 5 secondes qu’il n’ait aucune seconde lecture dans ces sms qu’on pense mignons ou attentifs. L’angoisse est maximale ! 

Cette période pleine des doutes est enrichissante mais aussi dévastatrice. On alterne entre la joie et la panique de ne pas comprendre que tout cela n’aboutira à rien. Qu’on est gentille mais qu’on se fait des films.

A chaque fois que je suis dans ces moments là, je me demande comment on peut lire entre les lignes ?

Comment on peut être sûre que ce monsieur qui nous plait ressente la même chose ? On cherche des signes mais est-ce qu’on ne lit pas ce qu’on veut bien lire dans ces signes ? Alors on attend l’évidence, on oscille entre gentillesse et froideur, on prend plus tellement de risques, on attend d’être sûre et certaine de ne pas se retrouver propulsée dans la difficile friend zone. Et on a peur. 

Vous avez la clé pour « savoir » ? 


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0