Contribution de
GougoutteP
sexo-psycho   Psycho  

Reconnaitre un pervers narcissique

On en a tous rencontré au moins un, ou une… Le pervers narcissique qui fout des vies en l’air, absorbe toute votre énergie et créé en nous une fascination/répulsion, qui dure, qui colle… Mais comment faire la différente entre un individu vaguement malsain, et un var pervers narcissique qui fait du mal, du vrai, en profondeur...

Reconnaitre un pervers narcissique © Pexels
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Voilà quelques pistes. Pas besoin de faire de la parano, et reconnaitre de loin un profil de votre entourage dans les caractéristiques ci-dessous n’en fait pas forcément un pervers narcissique de premier ordre, mais s’il cumule, avec intensité, alors méfiez-vous...

- Il est parfait. Pas vous.

Le pervers narcissique n’avouera aucune faute. Il n’a pas à être en défaut, puisque ce sera toujours vous le problème. S’il est mal, c’est votre faute, et si c’est vous qui êtes mal, bingo, c’est aussi votre faute à vous. Il maitrise à la perfection l’art de la culpabilisation et du retournement de situation. Il sera vous mettre plus bas que terre.

- C’est un séducteur.

Le PV (pervers narcissique) est donc parfait, en tous cas il le croit, et ça a l’avantage de lui donner une force confiance en lui. Confiance en lui qu’il exploite au maximum pour séduire. Aussi bien séduire celui qu’il désire, que celui qu’il veut manipuler pour son bien être à lui, que ce soit en amitié, ou dans la vie professionnel. Il saura vous étudier, reconnaitre vos failles, et les exploiter. Il trouvera ce que vous recherché, et vous l’apportera sur un plateau d’argent. Il fera tout pour que vous soyez dépendant de lui. Il devient votre drogue, et en profite, autant que possible.

- Pas d’ami, peu d’attaches.

Le pervers narcissique, le vrai, n’ai que peu d’amis. Parce que ces amis ont fini par le fuir. Même sa famille peut avoir décidé de couper les ponts. C’est aussi pour ça que le pervers narcissique cherche en permanence de nouvelles proies. Il n’a pas le choix, sinon il reste seul. D’ailleurs le pervers narcissique ne garde jamais le même job très longtemps...

- Il ment, il joue la comédie.

Le besoin de s’inventer une vie, pour mieux vous atteindre, fait du PV un menteur hors-pair. Sur tous le sujets, même les plus anodins, il saura adapter et modifier la réalité pour que le monde fasse de lui une icône. Il s’inventera des relations, des compétences, des voyages, un caractères. C’est peut être sa principale faille, trop mentir épuise, c’est ce qui vous permettra peut être de le démasquer.

- Il pense beaucoup à lui.

Egocentrique le pervers narcissique ? Evidement. Même s’il passera des journées, des semaines, des mois à vous harceler, ça ne sera que dans son interet à lui. Car c’est sa personne qui compte, qu’il met en avant systématiquement, qu’il veut placer au centrer de tout. Au centrer de votre propre vie.

Comment s’en débarasser ?

La première chose est évidement d’en prendre conscience. Ca va vous faire un choc, mais c’est un choc salutaire.

Ensuite, couper la relation, ne plus lui répondre, le bloquer, le masquer. Se faire aider, en parler à des amis, un psy, aux policiers si la violence va trop loin, si le harcèlement dépasse des limites. Lui faire peur, lui faire comprendre que l’on veut reprendre le cours de sa propre vie. L’oublier, vite.


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0