Contribution de
*_15282481f5b41239a9
sexo-psycho   Mon couple  

Rencontre avec Bruno, love coach

Bruno est love coach... Son métier ? Donner des conseils sur l'amour et la sexualité. Et ça tombe bien, nous, on lui a posé des questions looove.

Rencontre avec Bruno, love coach
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Pour contacter Bruno en direct, cliquez-ici

 

1) Pouvez-vous vous présenter ?

Je m'appelle Bruno Quénard, j'ai 43 ans, je fais 1m75 et je pèse 78 kilos. J'ai les yeux bleus vérons et je suis masseur et coach sportif.

2) Comment devient-on love coach ?

Chez moi, c'était inné. Depuis la cour de récré, je donnais des conseils. J'étais plus rond, timide, alors je faisais office de bon copain plutôt que de petit ami... Et puis, dans mon métier (je suis masseur et coach sportif), je suis devenu rapidement le confident de mes clients, leur psy ou leur curé.

On ne m'appelle plus tellement pour des massages mais plus pour des conseils, pour me parler.

Aujourd'hui encore, quand je vais en soirée, tous mes amis viennent pour me parler. Ils pensent toujours que je ne parle que de "cul", mais c'est toujours eux qui commencent !

3) Quelle est la situation des personnes qui vous appellent ?

Ce sont aussi bien des hommes que des femmes, entre 30 et 60 ans. Lorsque il s'agit de problèmes de couple, ce sont les femmes qui appellent. Quand les gens appellent seuls, c'est pour des peines de coeur, des problèmes sentimentaux ou des problèmes "techniques" du type éjaculateur précoce.

 

4) Etre un homme, love coach, ça vous aide ?

Je pense que si les femmes appellent c'est parce qu'elles choississent à la "gueule", il y a comme un rapport de séduction.

Moi, ce qui m'a aidé, ce n'est pas d'être un homme mais plutôt mon passé. J'étais très naïf et ma famille, plutôt coincée. Et je me suis déridé...

5) Vous auriez une anecdote à nous raconter ?

J'en ai plein ! Celle qui m'a le plus marqué, c'était mon premier cas :

un homme de 80 ans qui m'appelait parce que pour la première fois, il venait de voir le sexe d'un autre homme...

Au début, j'ai cru que c'était une blague de mes amis, puis j'ai vite compris que non. Cet homme venait de se rendre compte, pendant un mariage, aux toilettes, que son sexe n'était pas comme les autres. En fait, il ne pouvait pas se décalotter le gland. Finalement, il s'est fait opéré et il m'a rappelé pour me dire que sa maîtresse était ravie et lui aussi avec, selon ses dires, "son zizi tout neuf".

Venez vite lui parler sur le forum le jeudi 29 octobre, de 10h à 12h !

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0