Contribution de
maud_le
Culture   Livres   Video  

Rencontre avec deux auteurs de polars...

A l'occasion de la sortie de leur roman "Double H?lice", j'ai rencontr? Philippe Kleinmann et Sigol?ne Vinson. Nous avons parl? roman policier, ?videmment, mais aussi chirurgie ! Ils en ont profit? pour nous donner des conseils de lecture. Regardez plut?t !

Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

A l'occasion de la sortie de leur roman "Double Hélice", j'ai rencontré Philippe Kleinmann et Sigolène Vinson. Nous avons parlé roman policier, évidemment, mais aussi chirurgie ! Ils en ont profité pour nous donner des conseils de lecture. Regardez plutôt !

 

 

Après "Bistouri Blues" en 2007, Philippe Kleinmann et Sigolène Vinson se retrouvent et sortent "Double Hélice", aux éditions du Masque.

"Un roman d'aventures-policier-chirurgico-historique" !

Ces deux-là se sont rencontrés lors d'un barbecue chez des amis. Elle est avocate, lui, chirurgien, et ils ont une même passion : l'écriture. L'écriture à quatre mains leur donne parfois du fil à retordre, mais ils en ressortent une richesse dans le scénario et les personnages.

Au final, ce sont deux imaginations qui se rencontrent, et ça marche !

Le pitch

Le lendemain de ses vingt-trois ans, Samuel, étudiant en biotechnologie, reçoit un pli en provenance d'une étude de notaires italiens. A l'intérieur, une lettre de son père, le docteur Joshua Adam Lenostre, qui lui donne rendez-vous dans les bureaux de Maître Ricci à Venise. Premier signe de vie de ce chirurgien, mort devant ses yeux d'enfant, onze ans plus tôt lors de l'incendie de son laboratoire de recherche de l'Institut Curie. Le laboratoire était alors à l'aube d'une découverte thérapeutique majeure. Samuel Lenostre, intrigué, se rend à Venise où Maître Ricci lui remet un opuscule intitulé " Voyage à Gênes ". Son père semble être l'auteur de ce journal intime qui relate le quotidien d'un médecin du 21ème siècle projeté à la fin du Moyen Âge, à l'époque d'Ambroise Paré et de Paracelse.Comment survivre à l'aube de la Renaissance avec simplement ses connaissances et ses deux mains ? Comment protéger sa famille d'un criminel prêt à tuer pour un brevet ? Comment aimer ses enfants de si loin ? Comment faire quand le temps presse et que l'on n'a que cinq siècles devant soi... Entre les lignes de ce texte incongru et auquel personne ne donne foi, Samuel Lenostre, épaulé par sa sœur Julie et le policier Hugo Gottlieb, va suivre la piste qui mènera à son père, au traitement révolutionnaire du cancer et au criminel à l'origine du drame.L'enquête se révélera particulièrement ardue car le mal et la cupidité suivent évidemment le même chemin.

Double Hélice, de Philippe Kleinmann et Sigolène Vinson (Editions du masque), disponible depuis le 20 avril 2011

A venir...

"J'ai déserté le pays des braves", de Sigolène Vinson (Plon), sortie le 18 août 2011

Philippe Kleinmann m'a confié être en plein travail préparatoire de l'écriture de la suite de "Bistouri Blues", qui devrait s'appeler "Substances" !


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
L’adresse email ne sera pas visible
 

Newsletter

Renseignez votre email puis validez

Les derniers commentaires

  • Je veux faire mon anniversaire chez moi mais c petit et on seras 10ou15 une salle c trop cher j aurais besoin de conseil si...

    posté par manon83 21 mars 2015 - 18h46

    Secrets de 5 blogueuses stylées pour un anniversaire décalé !

  • Mais arrêtez de nous raconter n'importe quoi.. hapsatou porte des tissages... Pourquoi nous faire croire que ce sont ses vrais...

    posté par Nina 20 mars 2015 - 22h03

    Les secrets beauté d'Hapsatou Sy

  • Merci les filles, je me sens moins seule !

    posté par Helene 20 mars 2015 - 20h19

    Ces marques que je ne peux plus voir en peinture

  • Je voulais juste savoire comment écrire un utilisateur de we heart it ??? SVP

    posté par Amine 20 mars 2015 - 16h32

    We heart it, mon réseau social coup de coeur !

  • Je possède une montre Wellington depuis belle lurette et à force de la voir partout, ça me blase... Mais globalement je te...

    posté par BeautedePorcelaine 20 mars 2015 - 10h31

    Ces marques que je ne peux plus voir en peinture