Contribution de
AlixOo
News People   People  

Renée Zellweger bashing, quand l'Internet n'a plus de mesure.

Depuis quelques heures, l'actrice américaine Renée Zellweger est accusée par un nombre incalculable de sites Internet, d'avoir fait de la chirurgie esthétique. Quand la meute joue la carte de l'humiliation.

Renée Zellweger bashing, quand l'Internet n'a plus de mesure. © Twitter
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Depuis 24 heures, tout aura été dit sur les sites d'actu et les réseaux sociaux. Rien ne lui aura été épargné. Les photos de comparaisons avant-près, les injures, les comparaisons avec des personnes hideux, les commentaires sur son âge, son physique. Je n'en ferai pas le listing ici, pour ne pas en rajouter une couche, mais j'aimerais simplement donner mon avis sur tout ça.

On est dans une période où le respect de l'autre est une valeur mise en avant partout, par tous. On défend les libertés sexuelles, on lutte contre le racisme, contre le sexisme, on prône des valeurs de tolérances et on lutte en permanence contre celles et ceux qui se roulent dans l'intolérance et la haine.

Et là, parmi tous ses gens, journalistes, influents, anonymes, il y a des individus qui sembleraient donner leur vie pour ses valeurs là, et qui 5 minutes après, sans vraiment s'en rendre compte, ont le comportement le plus intolérant, le plus sexiste et le plus injurieux qui soit à l'égard d'une individus. Et le phénomène est mondial.

Qui êtes vous pour injure cette femme ? De quel droit vous permettez-vous de l'humilier ainsi, et de remettre en cause son droit à faire, ou à ne pas faire sur son corps les modifications qu'elle choisi. Qui êtes vous pour abimer avec autant de véhémence les effet de l'âge sur une femme, car oui, elle vieillit, comme vous, comme moi. Et si son choix à elle est de modifier son corps pour se sentir mieux, pourquoi ne le tolérez-vous pas.

Pourquoi jugez-vous ?

Une fois encore soyez cohérent. Si vous voulez être du côté de la tolérance et du respect du l'humain, réfléchissez un peu avant d'écrire de telles horreurs sur une femme, qui n'a absolument rien demandé. Mettez vous à sa place un instant, un seul. Et songez à l'humiliation.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0