Contribution de
login334712
Mon couple   sexo-psycho  

Romantisme : les fois où l'on s'en passerait bien !

Les garçons aiment la lingerie sexy et les filles les couchers de soleil. Les garçons les gros seins et les filles les grosses déclarations. Bah voyons... 8 situations dans lesquelles on se passerait bien des violons.

Romantisme : les fois où l'on s'en passerait bien ! © ra2 studio - Fotolia.com
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Les garçons aiment la lingerie sexy et les filles les couchers de soleil. Les garçons les gros seins et les filles les grosses déclarations. Bah voyons... 8 situations dans lesquelles on se passerait bien des violons.

- L'amour sur la plage. A côté, le sable dans les chaussures c'est un pur moment de bonheur. Et si par chance on oublie que c'est du sable, on s'en souvient vite en voulant mordre le matelas.

- Le mec qu'on rencontre et qui nous a à peine effleuré la hanche au 5ème rendez-vous. Celui qui veut prendre son temps alors qu'on voudrait juste qu'il prenne notre bouche.

- Les 3h30 de préliminaires. Parce que c'est sympa "l'avant", mais quand ça s'arrête aussi. Puis je te rappelle que je me lève demain, moi.

- Quand il nous fait tourner dans ses bras pendant trois minutes, à chaque fois qu'on le retrouve. Surtout si on le retrouve 4 fois dans la journée, ou qu'on n'a pas de culotte. Voire les deux à la fois.

Le baiser enflammé du matin. Surtout quand on a mangé une fondue savoyarde la veille.

- L'homme qui veut "juste s'endormir main dans la main", parce qu'il ne pense pas qu'à "ça". Au bout de quinze jours, on la voudrait bien ailleurs, sa main, ou c'est la notre qui va actionner la clenche de la porte.

- Les soirées en amoureux systématiquement dans des restos gastronomiques à la bougie. Alors qu'on a tellement faim qu'on pourrait manger un chien mort, et qu'un bon Mac Do ça a son charme aussi !

- La fois où il débarque à l'improviste, pour nous dire qu'il nous aime. C'est touchant, sauf quand c'est en plein milieu de Grey's anatomy et que Docteur Mamour allait ENFIN galocher Meredith.

Qu'on se le dise, les filles romantiques, c'est comme les antibiotiques, c'est pas automatique ! Pas vrai mesdames ?

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0