Contribution de
Miss Bontinck
Culture  

Séduire Isabelle A

Si ce livre a attiré mon attention, ce n’est sûrement pas par hasard. Un coup d’été indien ? Un trop-plein de chaleur lascive ? Ce projet impératif de séduire Isabelle A., proposé par Sophie BASSIGNAC, j’y étais déterminée.
Je vous raconte tout de mes impressions !

Séduire Isabelle A © DR
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Dès les premières lignes, on découvre Isabelle au petit matin d’un jour caniculaire, nue et endormie auprès de son Pierre. Déjà ? Et cette grande entreprise de séduction, alors ? Qu’importe, la curiosité est toujours là, qui m’entraîne aux côtés de Pierre et Isabelle.

C’est que Pierre, journaliste politique prometteur, a demandé la belle Isabelle en mariage. Et elle ne l’épousera qu’avec l’approbation de sa famille. Voilà le jeune couple qui se prépare à passer une semaine dans la maison familiale, en plein été, pour fêter l’anniversaire d’Henriette Pettigrew, la grand-mère d’Isabelle. Pour Pierre Réveillon, une occasion inratable de faire la connaissance de la famille réunie et de la gagner à sa cause…

Une sacrée tribu, haute en couleurs, que ces Pettigrew ! Du beau-frère taxidermiste à la grande tante un peu sorcière, du jeune neveu inventeur prodige au père garagiste par passion, tout ce petit monde est joyeusement fêlé. Rien de convenu dans cette maison allégrement ventilée par l’exubérante fraîcheur de ses occupants ! On y oublie la sobriété, les hommes fuient la chaleur au profit des caves à vin de la région. L’amour vibre à tous les étages, à tous les âges, et transgresse toutes les conventions. Ça pétille de partout, chez les Pettigrew ! L’éducation un peu coincée de Pierre s’en trouve bousculée. Il ose à peine imaginer la confrontation de sa propre famille, bien rangée, à ces doux dingues. Et comment se faire adopter, lui, le conformiste, par ces libres rêveurs de la vie et garder le cœur de sa belle ? Voilà le défi que devra relever Pierre pendant cette toute petite semaine sur les bords de Loire.

Séduire Isabelle A. est un roman léger et bien enlevé. C’est par les yeux de Pierre, toujours plus éberlué, qu’on découvre les personnalités originales des protagonistes dans des situations parfois cocasses. Et comme ils sont plutôt attendrissants, on se prend d’affection pour leurs excès en tous genres. Le style savoureux et rythmé de Sophie BASSIGNAC fait honneur à leur joie de vivre. On ressort de cette lecture comme d’un grand bain de soleil : un peu sonné, mais illuminé !


Séduire Isabelle A.
Sophie BASSIGNAC
Editions Jean-Claude Lattès
Publié en août 2016

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0