Contribution de
maia_mazaurette
sexo-psycho   Mon couple  

Sexe incognito : j'ai testé le Zentaï !

Redécouvrir ses sensations tout en protégeant sa vie privée, c'est maintenant possible avec le Zentaï. Ce costume intégral de lycra venu du Japon débarque parmi nous.

Sexe incognito : j'ai testé le Zentaï !
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Redécouvrir ses sensations tout en protégeant sa vie privée, c'est maintenant possible avec le Zentaï. Ce costume intégral de lycra venu du Japon débarque parmi nous. Look improbable garanti, mais la liberté est à la clef !

Soyons parfaitement honnête : quand j'ai reçu ma combinaison Zentaï, je n'avais pas bien compris l'intérêt et je comptais surtout imiter Bioman en gloussant devant mon miroir. Le Japon exporte régulièrement des fantasmes bien étranges...

Cette fois, en ouvrant mon colis, j'avais l'impression d'avoir remporté le gros lot : une tenue scintillante de superhéroïne, dorée, noire et rouge, digne des X-Men !

En slip et soutien-gorge, de bon matin, me voilà partie pour une séance d'essayage.

Première impression : c'est moulant. Je bataille pour passer les fesses, à demi-emballée je commence déjà à transpirer. Mea culpa, j'ai pris un modèle qui tient chaud - parfait pour l'hiver qui s'annonce, un peu moins confortable pour une matinée de septembre.

J'enfile les bras, puis la tête, je tente de ne pas paniquer parce que je suis claustrophobe.

Enfin, grâce à la double fermeture-éclair dans le dos, je referme complètement mon costume... sur mes cheveux. Aouch. Pas de doute, j'aurais dû lire le mode d'emploi.

Dix minutes plus tard, je suis correctement "habillée" : il ne reste de mon identité que mes yeux et ma bouche.

C'est encore beaucoup puisque les costumes "classiques" de Zentaï masquent totalement le visage : réduit à une sorte de ninja du troisième millénaire, l'adepte voit et respire à travers l'ultraléger voile de lycra. A côté, la burqa se ferait presque impudique !

Dans le miroir, ce n'est pas moi. Le nez disparaît, la cagoule me fait des yeux bridés et une bouche gonflée.

Mes parents ne me reconnaîtraient pas, je ne me reconnais pas moi-même : youpi, je peux aller braquer une banque !

A la place, je décide de réveiller mon copain, qui dort encore. Bon, forcément, ça lui fait un choc. Après un massage cardiaque, quand il reprend ses esprits, je me fais une raison... le Zentaï n'est pas franchement destiné à la vie de couple.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0