Contribution de
La rédact'
sexo-psycho   Mon couple  

Sexe : je le fais toute habillée !

Avant, je pensais qu'on disait "parties de jambes à l'air" et qu'on balançait automatiquement tous ses habits par terre. Puis, j'ai découvert qu'il y avait en fait des jours sans (vêtements) et des jours avec. Exemples.

Sexe : je le fais toute habillée !
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Le jour où je dois habiller son désir

Cela fait 20 minutes que je défile en tenue d'Eve sur le tapis du salon, et il n'a toujours pas daigné lever un œil (un seul !) de son match de foot à la télé. Dure réalité du couple : à force de voir mes fesses à l'air sous la couette, la douche et toutes les coutures, mon homme ne me regarde plus. Je ravale donc ma dignité et accessoirise ma nudité avec des bas résilles, des bottes en cuir et un tailleur de business woman en quête de promotion canapé.

Résultat du match ? Moi : 1, télé : 0.

Le jour où ça urge !

Il y a des fois, comme hier soir, où le désir "me monte au string" tellement vite que j'ai envie de lui, là, tout de suite, maintenant.

Rapide calcul mental : Les 10 boutons de sa chemise à détacher , 5 minutes. Les fils de mon cache-cœur à démêler, 10 minutes. Mon jean slim (trop petit !) à extirper, temps indéterminé.

Bref, j'ai ouvert sa braguette et lui ai dit : "et si on gardait tout et que tu me prenais sur la table mon amour ?".

Le jour où je me gèle les fesses

Crise et baisse du pouvoir d'achat obligent, Chouchou fait parfois des économies sur le chauffage. Et il a beau m'allumer, me chauffer et embraser mon string, moi, sans vouloir jouer les glaçons au lit, j'ai plutôt envie de me rhabiller... (au pied de la lettre !).

Alors ma libido, je la garde bien au chaud sous ma veste et ma robe en laine !

Le jour où je ne suis pas dans une zone naturiste

Comme cette fois où mon homme est passé me prendre (enfin me chercher !) au boulot et que j'ai eu subitement envie de jouer à Bill Clinton et Monica Lewinsky. Etant donné que des collègues risquent toujours de sortir de derrière les bureaux et que je ne travaille pas exactement pour une boîte de strip-tease, j'ai jugé plus judicieux de garder ma robe (mais je ne vous dirai pas si je l'ai gardée comme pièce à conviction !).

Les soirs où il rentre en costard

Il y a des filles que les jeans moule-fessiers titillent. Moi, je suis définitivement costard.

Alors quand mon homme rentre du boulot dans son petit costume gris à rayures roses... je suis prête à toutes les gâteries possibles et inimaginables pour qu'il ne se change pas. Et quand il me fait l'amour, debout, je m'imagine avec un businessman qui m'attraperait dans les couloirs entre deux vidéo-conférences avec Singapour...

Bref, le sexe tout habillé, c'est pratique (à moins de succomber à la mode de la combinaison)... et surtout très excitant (à moins de traîner en jogging trois bandes à la maison !).

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0