Contribution de
La rédact'
Culture   Evasion  

Sortir à l'Ile d'Yeu

Sortir à l'Ile d'Yeu
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Shopping à l'Ile d'Yeu

Vous avez peut être cru que votre portefeuille resterait bien au chaud dans votre sac à main durant votre périple à l'Ile d'Yeu ? Pas de chance, l'île attire les créateurs.

Passez dans la boutique de Marie Jeanne, Plein Soleil ( voir notre article ) à Port-Joinville et à la boutique de décoration Galet Vert ( voir notre article ) pour ramener de la jolie vaisselle, du linge de maison, ou ce qu'il vous plaira. Vous pouvez aussi aller voir Le Bazar du Port, avec ses vieux bancs à restaurer et ses beaux sacs en toile de lin épaisse.

Si vous êtes accro au look bobo, rendez-vous à La Belle Vie.

 

La boutique est installée dans une maison aux poutres apparentes, et vous y trouverez des marques comme Madame à Paris, American Vintage, Stella Forest... (Que du bonheur !)

Ne ratez pas le marché de Saint Sauveur. L'été, la créatrice Karine Jeanne fabrique des colliers pleins de breloques (canards en plastique, mètre de couturière, pompons, fraises, crochets...) , qu'elle vous arrange sur mesure. Au coin, une boutique de Commerce équitable. Là bas, faites la razzia de produits : le sucre de canne est délicieux, vous pourrez vous faire de succulents mojitos ...

Il y a encore plein d'autres boutiques à voir, mais à ce train là, je vous ai déjà ruiné...

 

Sortir à l'Ile d'Yeu

Bon allez, je vais vous donner une astuce bien sympa pour ne pas vous coltiner le tour de l'île à vélo. Parce que pour être honnête, c'est un peu physique quand même...

Faites le tour en avion...

Je me suis rendue jusqu'à l'aérodrome dans le coin de la pointe du but. Vous vivrez 30 minutes de pur plaisir !

Grande adepte des sensations, je teste ensuite le mini-golf le Loup Blanc. D'abord parce que le parcours est magnifique, ponctué de miniatures des paysages de l'île. Ensuite, parce que je profite du restaurant pour déguster de délicieux menus : salade d'oranges sucrée-salée, poulet aux amandes, guacamole, homous, fondue au chocolat...

La nuit tombée je me fais embringuer aux fameuses "Balleresses", mi boîte, mi-bar, par une bande de jeunes islais.

Cette boîte est complètement décalée ! Un micmac de touristes, de marins, d'islais, gigote sur la piste.

Et ce n'est pas les derniers tubes à la mode parisienne que vous trouverez ici ! Le "dj" passe ce qui lui plaît : des Rita Mitsuko, en passant par Manu Chao et les Béruriers noirs, aux Balleresses on fait un petit retour 20 ans en arrière... et ça ne fait pas de mal aux oreilles !

C'est l'heure de rentrer. Au départ des bateaux, c'est un vrai capharnaüm, la tradition des au revoirs est toujours la même : les amis sautent de la jetée au bout du port et les islais jouent de la musique...

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0