Contribution de
laura75
sexo-psycho  

Témoignages : Elles ont lâché leur pilule

Pas pour faire un bébé mais pour tester un (ou plusieurs) autre moyen de contraception. Verdict ?

Témoignages : Elles ont lâché leur pilule
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Sarah, 25 ans, sans enfants : "Avec le patch, je pense avoir trouvé le moyen de contraception qui me convient"

Pas de chance, je suis allergique au latex ! Du coup, au lycée, j'avais des relations non protégées avec mon copain. On essayait de calculer mais je suis quand même tombée enceinte et j'ai dû avorter.

Maintenant, j'ai vraiment besoin d'avoir confiance en mon moyen de contraception pour ne plus revivre ça. Après l'IVG, un gynéco du planning m'a prescrit la pilule. Je l'ai prise pendant plusieurs années sans que ça me convienne vraiment : j'avais l'impression que ça coupait ma libido et je l'oubliais régulièrement.

Mon généraliste a fini par découvrir que même faiblement dosée, la pilule me causait des problèmes de sécheresse vaginale .

Je ne voulais pas de l'implant contraceptif car une copine l'avait essayé et s'était retrouvée avec plein de boutons. L'anneau, pas question non plus : j'avais peur de faire une réaction allergique.

Je m'étais décidée pour le stérilet mais mon gynéco m'a parlé du patch contraceptif et m'a expliqué que je le supporterais surement mieux que la pilule car les hormones passent directement dans le sang et pas dans l'appareil digestif.

Je me suis donc lancée dans l'aventure, il y a quelques semaines.

Vu qu'il n'est pas remboursé, j'ai fait le tour des pharmacies discount pour en trouver une qui le vend à 10 euros les 3 patchs (pour un mois). Quand j'ai posé le premier, ça a piqué pendant 30 secondes mais ensuite plus rien, je ne le sens absolument pas.

Je le change une fois par semaine et je le pose au bas du dos, en alternant côté gauche et côté droit. Au bout de quelques jours, la colle sur les contours du patch devient noire : pas très esthétique mais c'est le seul bémol.

Pour l'instant, aucun problème, il ne s'est jamais décollé. J'attends de voir ce que ça va donner cet été avec les baignades.

Mais je pense avoir enfin trouvé le moyen de contraception qui me convient !

Anna, 28 ans, sans enfants : "Un peu de calcul et le préservatif au bon moment"

J'ai arrêté la pilule il y a deux ans, après l'avoir prise pendant 5 ans. Je trouvais que ma libido avait changé, que j'avais moins envie de mon homme depuis que je la prenais, et j'avais envie que mon corps redevienne "naturel".

J'ai profité des vacances d'été pour arrêter.

Depuis, je ne l'ai pas remplacée. Comme j'ai un cycle régulier, je calcule simplement ma période d'ovulation, à partir du 1er jour des mes règles. On fait attention entre le 12ème et le 17ème jour : pendant ces 5 jours-là, on utilise un préservatif.

C'est une méthode qui me convient bien, jusqu'à maintenant il n'y a pas eu d'accident, seulement une petite frayeur une fois car on avait eu un rapport non protégé juste avant mon ovulation.

Depuis que j'ai arrêté la pilule, je trouve que mon corps a changé, je ressens beaucoup plus de choses et j'ai plus souvent envie de faire l'amour que mon homme (avant, c'était l'inverse) : il est ravi !

Le seul hic, c'est que maintenant j'ai souvent quelques boutons qui font leur apparition juste avant mes règles et je suis aussi beaucoup plus sensible pendant cette période, parfois même un peu déprimée.

Mais pour l'instant, je n'ai pas envie de reprendre la pilule, je me sens beaucoup plus libre comme ça !

 

Et vous, avez-vous arrêter la pilule ? Partagez votre expérience sans pilule !

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0