Contribution de
Clémentine et Chocolat
Culture   Lifestyle  

Tenir le bon bout à l'Ecole de la Vie (The School of Life)

The School of Life est un lieu inspirant ayant pour vocation d’explorer certaines questions existentielles. Pourquoi est-ce important ?

Tenir le bon bout à l'Ecole de la Vie (The School of Life) © clémentine et chocolat
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez1
Je m'abonne

The School of Life - Clémentine et Chocolat

Tel un Usain Bolt dopé à l’excitation d'une victoire à portée de main, l’année 2015 commence vite et fort. Déjà beaucoup d’émotions, une actualité tristement marquée par de graves évènements, des changements à venir, et puis le temps qui passe, intraitable, impitoyable, inflexible.

Comme Jacky et Benji, "on fait donc le bilan, calmement, en se remémorant chaque instant, comme si on avait 50 ans" (note pour plus tard, penser à élargir ma culture musicale)

C’est donc l’occasion ou jamais de se poser les bonnes questions et de faire le bilan de l’année écoulée pour planifier 2015 en toute quiétude.

Et c’est là que j’interviens….Tatam ! Non, ne me remercie pas copain (dis, je peux t’appeler copain hein ?)

Racine carrée de Pie - The School of LifeLe concept :

Durant l’année passée, j’ai découvert un lieu atypique et inspirant nommé The School of Life. Située 28 rue Pétrelle à Paris (9ème), cette "école de la vie" (pour les moins anglophones d'entre nous) a pour vocation d’explorer les grandes questions existentielles, celles que nous aurions dû apprendre à l’école au lieu du théorème de Pythagore ou de la racine carrée de pi. Celles que nous nous posons souvent sans vraiment oser les verbaliser. Celles qui tombent sous le sens mais qui sont pourtant difficiles à appréhender.

Une pita Gore - The School of Life

Mieux que Père Castor ou Il était une fois la vie, ces RDV permettent d’explorer et de comprendre certains sujets de société pour mieux vivre avec soi-même et avec les autres. Pour percer le mystère de la vie quoi !

httpv://www.youtube.com/watch?v=nsIoOzX5p18

Bon, dis comme ça, j’avoue qu’on peut s’attendre à croiser le singe Rafiki ou le gourou Rael à tout moment, mais pour ta gouverne, c’est là que tu fais erreur, mon cher Watson… Parce qu’un philosophe (a.k.a OSS 117) a dit un jour "le mystère des Pyramides, c’est le mystère de la conscience dans laquelle on n’entre pas" et parce que "quand une femme change d’homme, elle change de coiffure", ça vaut le coup de passer une soirée à l’école de la vie, plutôt que "de se beurrer la biscotte"...

httpv://www.youtube.com/watch?v=H6mZBrQc8EI

Beaucoup de pérégrinations (péri quoi ?) pour te dire que The School of Life, ce sont des échanges interactifs, des discussions, des débats autour de questions qui nous concernent tous et sur lesquelles il serait bien de se pencher de temps en temps, juste pour y voir un peu plus clair (sans être obligé de se couper la frange pour autant, n’est-ce pas mon p'tit poney ?)

Tina Turner - The School of Life

Les cours : 

Personnellement, j’ai assisté à 3 cours :

1. Etre ou ne pas être en couple: 

Loin d’avoir vocation à rassurer les célibataires, cet atelier permet de réfléchir à la notion de couple dans nos sociétés modernes. A travers divers exemples pris ici et là dans la littérature, le cinéma ou encore la musique, l’intervenante, brillante et passionnéeSandra Reinflet, tente d’apporter son éclairage sur cette notion de l’amour à deux.

Qu’est ce qu’un couple ? Y a-t-il un seul modèle ? Est-ce une notion linéaire ? Pourquoi est-ce important ou non ? En quoi cette notion est-elle influencée par notre culture personnelle et commune ? Comment cette notion est-elle perçue selon les sexes ? Pourquoi certains revendiquent le célibat, et d’autres ne sont heureux qu’à deux ?

Ce soir-là, certains sont venus en couple et d’autres seuls, mais tous ont en commun le désir de comprendre et de mieux se connaitre, parce que la vraie question, c’est surtout d'être ou ne pas être ‘tout court’. Je suis ressortie de cette séance avec une liste de bouquins que j’ai dévorée, dont ceux de Sandra Reinflet, la 'coach', qui m’a impressionnée par son rayonnement et son énergie. Je vous invite à lire ses livres, et notamment ‘Je t’aime Maintenant’, qui est très touchant.

2. Comment réaliser son potentiel

Ambiance un peu plus professionnelle et masculine (tiens, bizarre bizarre, les hommes s’interrogent donc plus sur la réalisation de leur potentiel que sur leur situation amoureuse ? Ah non, il y avait juste match de foot le soir de ‘Etre ou ne pas être en couple’ !).

Ici encore, l’approche culturelle, les exemples, les débats, l'invitation au partage et à la réflexion. En sortant de là, avec ma collègue Lucette, on bouillonnait d’idées nouvelles, et nous avons refait le monde ainsi qu'un point sur nos projets passés et à venir. Ça m'a fait "tilt", je me suis dit que j’aimais bien écrire, rire et Internet, et puis que j’aimais apprendre. Alors avec mes zéros notions de référencement, de blog, et de réseaux sociaux, l’idée a germé, j'ai pris mon courage à deux mains, et un petit arbuste a poussé, il s’appelle Clémentine et Chocolat...

3. Comment avoir de meilleures conversations:

Quand on est un peu timide, ou bien que l’on cherche à développer son empathie et son écoute, cet atelier est top. La directrice de l’établissement, Fanny Auger, éblouissante et rayonnante, semble avoir une facilité à faire parler autrui. Se dépasseroser aller vers l’inconnu, découvrir l'autre hors des sentiers battus...

Marre de toujours poser les mêmes questions en arrivant dans une soirée où tu ne connais personne sauf Sophie qui fête son anniversaire et qui n’a pas le temps de s’occuper uniquement de toi.

"Merde, il faut que je sociabilise au risque de passer pour un plot et de me fondre dans la tapisserie à fleurs du salon". Vite, vite, trouve quelque chose d’intéressant à dire...Non, non, "il fait vachement froid ici" ne fait pas partie de la liste des choses intéressantes. Tu tentes un "Y'a plus de saisons", mais ta phrase tombe comme un soufflet, ton interlocuteur te regarde comme une carpe qui fait un AVC. Tu improvises alors un "Tu connais comment Sophie toi ?" mais de nouveau, coup d’épée dans l’eau "ba en fait je connais pas Sophie, jsuis la concierge et je viens juste demander si vous pouviez baisser la musique". Tu fais alors semblant de regarder ton portable, coupant tout lien social avec la réalité qui t’entoure. Vite un verre de vin, détends toi le fion bordel, be fun, be cool, be parisian...

Pourquoi y aller ?

Si tu veux apprivoiser ce genre de soirée comme Napoleon la guerre (oui oui rien que ça), et ba...Va au cours.

Bien-sûr, je ne parle que des cours que j’ai pu moi-même expérimenter...L’intérêt, c’est aussi de rencontrer d’autres personnes avec qui tu n’aurais pas forcément sociabiliser dans la "vraie vie", et puis, peut-être, de garder un peu contact. L'avantage c'est aussi de passer un bon moment avec un verre de vin et des petits gâteaux moelleux qui font frémir les capitons cuissales (ta cellulite quoi).

Parmi les thèmes proposés, en voici quelques-uns, au hasard:

  • Clémentine et Chocolat - The School of LifeComment booster sa créativité
  • Comment trouver le job de ses rêves
  • Comment être plus cool avec la notion d’argent
  • Comment réaliser son potentiel
  • Comment changer le monde (ambitieux celui-ci !)

C’est environ 35 euros, alors oui, c’est un investissement je te l’accorde, on ne va pas à l’école tous les jours (enfin si, mais pas celle-ci quoi, tu m’as compris), mais vu la qualité des échanges, je trouve que ça les vaut.

Et parce que c’est plus fun et moins cher qu’une séance de psy, chauffe, Marcel !

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
1 commentaire(s)
patounette37 - 13/02 à 17:15

Oui, c'est une école que j'aimerais bien fréquenter ; on apprend tous les jours, meme que je suis une femme d'age mur, j'en apprendrai encore.

Signaler un abus
Commentaire(s) : 1