Contribution de
TombReader
A lire   Culture   Livres  

The Strain, le livre

Zoom sur la trilogie de Guillermo Del Toro et Chuck Hogan

The Strain, le livre © Pocket
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Vous avez certainement entendu parler de cette nouvelle série fraîchement diffusée depuis juilllet aux Etats-Unis qui a pour sujet une épidémie vampirique. Avant de devenir une série, The Strain est  une trilogie littéraire écrite par Guillermo Del Toro et Chuck Hogan. Je vous propose, avant que la série ne soit diffusée en France, de découvrir les livres. Parce que ce n’est pas tous les jours qu’on a entre les mains un scénario de Guillermo Del Torro.

La Lignée, la Chute et La Nuit Eternelle raconte comment le monde bascule, par le biais d’une contagion épidémique. Les vampires infectent les vivants et prennent le pouvoir. Mais le plus intéressant, c’est que les vampires décrits dans ces ouvrages n’ont rien à voir avec ceux de True Blood ou encore Vampire Diaries. Cette série dépeint des créatures absolument ignobles beaucoup plus proches du monstre que de l’humain.

Dans ces livres, nous n’avons pas affaire à des vampires à la Lestat, une chimère issue du romantisme littéraire le représentant comme un dandy du XIXème siècle, mais à des strigoïs, les vrais monstres qui ont fondé la légende des vampires en Roumanie. Tout l’intérêt de ces livres réside dans cette différence. Exit les histoires d’amour niaises entre les vampires et les humains. Adieu les questionnements existentiels des vampires sur leur état. Adieu l’intégration des vampires dans notre société ou encore la chasse aux crocs pointus en décolleté plongeant. Non, vous mettez tout ça au placard et vous revoyez totalement vos codes. Les strigoïs sont de véritables monstres au sens propre du terme, sans raisonnement, sans sentiments, ce sont juste des suceurs de sang. Et leur but, c’est de nous bouffer, point barre.

Une belle petite angoisse en perspective à la lecture de ces pages pleines de détails bien crasseux.


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0