Contribution de
La rédact'
Culture   Musique  

Un documentaire sur la vie et le destin d'Amy Winehouse

Il y a un an déjà, le 23 juillet 2011, la chanteuse Amy Winehouse succombait à un excès d'alcool. M6 rend hommage à cette icône soul en diffusant un documentaire qui revient sur sa vie, pour le moins tumultueuse.

Un documentaire sur la vie et le destin d'Amy Winehouse © abacapress.com
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Il y a un an déjà, le 23 juillet 2011, la chanteuse Amy Winehouse succombait à un excès d'alcool. M6 rend hommage à cette icône soul en diffusant un documentaire qui revient sur sa vie, pour le moins tumultueuse.

A 27 ans, Amy Winehouse nous a quitté, épuisée par de nombreuses années d'abus en tout genre. Traquée sans répit par la presse britannique et victime d'une passion dévastatrice avec Blake Fielder-Civil, la diva a rejoint bien trop tôt le funeste club des 27.

Et même si on préfère se rappeller d'elle comme d'une artiste au groove et à la voix sublimes, on est curieuses d'en savoir plus sa vie, son passé, histoire de mieux cerner l'origine de son talent et qui elle était.

Concert Amy Winehouse

Amy Winehouse aux Brit Awards, à Londres, en 2007 / Copyright : abacapress.com

Un destin tragique...

Fille d'un chauffeur de taxi peu scrupuleux et d'une mère dépassée, Amy qui se produisait dans les jazz clubs des rues chaudes de Londres, s'est vite imposée grâce à son timbre de voix rare. Son album Back to black , produit par le génial Mark Ronson, l'a propulsée sur la scène internationale. Mais sa fragilité a eu raison d'elle.

On apprend dans le reportage que petite déjà, elle écoutait de la musique pour s'évader de sa banlieue triste. Ses influences ? Le jazz rebelle des chanteuses noires américaines. Adolescente trop turbulente à l'académie de danse et d'art dramatique, Amy Winehouse a trouvé sa voie : elle fera de la scène ou rien !

Sam, le propriétaire d'un des jazz clubs où Amy a donné ses premiers concerts, se souvient de la passion qui habitait déjà la jeune fille.

Passion qu'elle vouait également à son mari Blake, qui l'entrainera dans tous les abus. Prise dans le tourbillon de la gloire et des abus de substances mortelles, la jeune chanteuse talentueuse laisse place à une fille trash, abonnée aux couvertures de magazines peoples et habituée des concerts ratés.

Mais on préfère se souvenir du meilleur !

Un come back posthume ?

Le père de la chanteuse, Mitch Winehouse, a confié que de nombreuses reprises avaient été enregistrées en secret par sa fille, et que ces dernières pourraient bientôt faire l'objet d'un ou deux disques posthumes.

Affaire à suivre...

La vraie histoire de Amy Winehouse, un film d'Elsa Le Peutrec, diffusé par M6 et présenté par Claire Barsacq.Diffusion : mercredi 25 juillet 2012, à 23h

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0