Contribution de
mathilde07
Culture  

Un parc d'attractions Hello Kitty

Le chaton nippon s'est offert un parc à thème au Japon. Complétement gnangnan ou carrément mignon ?

Un parc d'attractions Hello Kitty © Sanrio
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez1
Je m'abonne

Les fans du célèbre chaton vont pouvoir ronronner de plaisir. Le 22 octobre 2010, un parc d'attraction Hello Kitty a ouvert ses portes au sein du centre commercial de Venus Fort sur l'ïle artificielle d'Odaïba, au sud de Tokyo.

Son nom ? Hello Kitty's Kawaï Paradise (littéralement, le paradis Kawaï d'Hello Kitty).

Ce coin rose bonbon de 890 m2 (rien que ça !), entièrement dédié au petit chat blanc et à son univers made in Japan, risque fort d'être pris d'assaut par les nombreuses adeptes de la Hello Kitty Mania. Pas moins de 700 000 visiteurs sont d'ores et déjà attendus d'ici la fin de l'année 2010 !

Le parc dispose, entre autres, d'une salle de spectacle où sont projetés des dessins animés, mais aussi de restaurants et de boutiques qui regorgent de produits dérivés.

Un passage obligé pour toute Kawaï Girl qui se respecte !

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
1 commentaire(s)
Chatontruite - 29/01 à 14:41

J'appartiens moi même à la race des félidés et je tiens à exprimer mon plus vif mécontentement.Un tel parc nuit fortement à l'image que vous autre bipèdes avez de nous autres chats et l'exprimer de manière aussi outrageuse met en péril le déjà fragile traité de paix qui existe entre nos deux espèces. En tant que représentant de la race féline je tiens donc à vous mettre en gardes, humains pétris d'orgueils; Nous acceptons cette offense en mémoire des boîtes de thons dont vous nous avez fait offrande au cours des dernières décennies. en revanche si vous commettez l'erreur d'aller plus loin dans votre sinistre parodie alors la paix ne tiendra plus.Et sachez, voisins bipèdes, que votre espèce ne survivrait pas à un assaut de notre armée.Poutoux moustachuL'ambassadeur des chatons (et des truites).

Signaler un abus
Commentaire(s) : 1