Contribution de
OrangeSympathique
Maman   sexo-psycho  

Une ère de la culpabilité ?

Cessons de se croire de mauvaises mères !

Une ère de la culpabilité ? © DR
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Pictos partout, livres, études, tout est fait pour que la future maman prenne conscience des risques qu’elle peut faire encourir à son bébé. Alors que justement des études prouvent qu’il est très mauvais de stresser une femme enceinte, c’est pourtant pendant nos grossesses que nous subissont le plus de mise en garde. N’est ce pas paradoxal ?


Je me pose souvent la question, pourquoi est-ce qu’on martèle autant les femmes sur les dangers autour du foetus. Pendant des siècles, nous avons réussi à nous reproduire, sinon je ne serais pas à écrire et vous ne seriez pas là à me lire. En continu, quand on attend sagement notre bébé, on reçoit des conseils sur tout et n’importe quoi. On est presque mal vu si on ne mange pas bio et qu’on ne devient pas vegan quand on a un bébé dans le ventre. Mais tout cela dans quel but ? Faire culpabiliser les mamans quand elles ne sont pas parfaites ? C’est assez étrange. Nous sommes à la fois dans la vénération de la femme reproductrice mais dans le jugement quand celle-ci n’est pas dans les normes et ose sortir des clous. 

A mon sens, les neufs mois de grossesse devrait être ceux où les personnes extérieures devraient laisser tranquilles ces femmes qui vivent un moment important. Mais au lieu de ça, on les juge quand elles portent des talons trop haut, osent boire du coca ou alors dormir moins de 8h par nuit…  Étrange non ? 


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0