Contribution de
Ginny_Mezerette
Culture  

Une journée à Disneyland Paris

Comment ça, il n'y a que les enfants qui peuvent y aller ?

Une journée à Disneyland Paris © LR
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Parce que mes amis et moi sommes de grands enfants, nous avons eu envie de passer une journée à Disneyland Paris, histoire de retomber (vraiment) en enfance. Ni une ni deux, nous avons acheté nos billets, sauté dans le RER et filé jusqu'à Marne la Vallée. Au programme : une journée à enchaîner les attractions et les gourmandises !

Forcément, les choses ont mal commencé : il a plu des cordes toute la journée. La seule accalmie a donc été utilisée à faire quelques photos, histoire d'avoir des souvenirs. Mais bon, ce n'est pas quelques gouttes d'eau qui vont nous faire peur ! D'autant que la pluie avait visiblement refroidi les passants, puisque le parc était relativement vide.

Mes petites astuces pour profiter au mieux des attractions
Vu le prix du billet d'entrée, on s'est dit qu'il valait mieux enchaîner les attractions pour rentabiliser. Nous avons donc soigneusement programmé notre journée, en commençant par les attractions les plus demandées : Ratatouille, la toute nouvelle, et Crush Coaster. Le principe ? Y accéder dès l'ouverture du parc, avant que la foule de poussettes et autres enfants à petites jambes puissent y accéder.

Ensuite, direction les Fast Pass pour la Tour de la Terreur. Rendez-vous dans une heure : pile poil le temps de faire un tour dans le Rock and Roller et dans le RC Racers, généralement moins fréquentés !

Après déjeuner, on passe au parc suivant, le principal. Petit conseil : commencez par prendre un fast pass pour le train de la mine, qui sera accessible quelques heures plus tard : parfait pour terminer votre journée. Puis, enchaînez les attractions à votre convenance.

Petit secret bon à savoir : le magnifique Peter Pan se vide sur les coups de 17h, quand les enfants prennent le goûter, épuisé par leur journée : c'est le moment parfait pour en profiter !

Allez, on y retourne ?


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0