Contribution de
Laetitia_Rbl
Ecrans   Culture  

UnReal, enfin une série qui pose de vraies questions

L’univers de la téléréalité ? C’est souvent trafiqué. Et cette série montre les dessous du spectacle.

UnReal, enfin une série qui pose de vraies questions © Lifetime Network
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Toujours en quête de la nouvelle série à suivre, je me suis penchée sur le cas de l’une des séries de l’été aux Etats-Unis : UnReal. Cette petite nouvelle, qui a débarqué sur la chaîne Lifetime a un pitch qui change de ce que l’on voit actuellement, puisqu’elle raconte les coulisses du tournage d’une émission de téléréalité, du type Bachelor.

Au fil des épisodes, on suit le quotidien de Rachel (Shiri Appleby), productrice sur une émission de dating, et de ses camarades. Et l’on découvre comment chaque producteur est prêt à manipuler les candidats qu’il a dans son équipe pour obtenir des séquences « buzz » pour faire grimper les audiences.

Et croyez-moi, il y a de tout : remplacer des médicaments par du sucre, inviter l’ex-mari violent, mentir, tromper… Tout est permis pour pousser les candidates qui cherchent à séduire le beau célibataire à se lâcher.

La série, en plus d’être très bien faite, pousse les téléspectateurs à la réflexion. Lorsque l’on regarde des émissions de téléréalité, qu’il s’agisse de Secret Story ou d’une autre, on se demande souvent comment telle ou telle dispute a bien pu exploser, ou comment untel a appris le secret pourtant bien caché d’un autre. Des producteurs n’auraient-ils pas donné un petit coup de pouce au destin de façon à obtenir des séquences croustillantes ?

Quand on voit le nombre d’anciens candidats de téléréalité qui reprochent au montage de ne pas avoir montré leur meilleur profil et le résultat d’être trafiqué, on en vient automatiquement à se poser des questions. Et avec UnReal, on comprend un peu mieux cet envers du décors, des producteurs qui mettent la pression aux candidats, aux patrons des chaînes, qui mettent la pression aux producteurs…

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0