Contribution de
caroline rose
sexo-psycho   Mon couple  

Voyage au cœur du mélangisme

Découvrez cette forme de libertinage soft, où deux couples au minimum s'échangent baisers et caresses sans jamais user de la pénétration. Témoignages.

Voyage au cœur du mélangisme
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Le mélangisme, c'est de l'échangisme ?

Si le mélangisme fait partie des pratiques sexuelles de groupes, ses règles sont pourtant différentes de l'échangisme : pas de pénétration, juste des caresses et des baisers à profusion hors couple... C'est une expérience sensuelle plutôt que sexuelle. Elle représente souvent la pratique idéale et rassurante pour débuter dans le libertinage.

Comment le pratiquer ?

La pratique n'est pas très compliquée en soit, car le mélangisme est avant tout un état d'esprit, une philosophie de vie sexuelle, où chacun des protagonistes va se faire du bien, sans l'objectif de la performance sexuelle et sans danger (lié au VIH).

Attention aux pièges !

Pour s'adonner au mélangisme ou mieux le découvrir, participez à certains forums spécialisés. Vous pourrez alors poser toutes vos questions, vous rassurer, et découvrir quelques adeptes avec lesquels vous pourrez tenter l'expérience. Vérifiez cependant que ces mélangistes auront les mêmes limites que vous. Certains acceptent les baisers buccaux (cunnilingus et fellation), d'autres pas !

Quel plaisir cela apporte-t-il au couple ? Quels risques cela peut-il engendrer ? Découvrez le mélangisme à travers quelques témoignages...

 

Lili, 34 ans.

"On dit souvent que le premier organe sexuel est le cerveau, bien avant le pénis ou le vagin. C'est exactement ça ! Quand on pratique le mélangisme, l'imaginaire s'alimente de multitudes d'images et de pensées qui nous excitent sans même parler de pénétration ! C'est trop bon..."

Jean-Paul, 40 ans.

"Je suis bien trop jaloux pour laisser ma femme se faire pénétrer par un autre homme... Par contre,

la regarder embrasser et caresser une tierce personne, qu'elle soit homme ou femme, me fait frissonner !"

Sydney, 29 ans.

"Nous voulions du nouveau pour pimenter notre couple. L' échangisme nous plaisait mais nous faisait peur. Le mélangisme fut le bon compromis pour débuter ! Nous avons commencé par cette pratique en se faisant initiés par des mélangistes expérimentés, et une fois en confiance, nous avons franchi le pas de l' échangisme ."

Jeanne, 32 ans.

"J'ai pratiqué le mélangisme avec mon ex et ce fut un désastre pour mon couple. Mon homme était très jaloux et ça a mal fini. Depuis, j'ai rencontré quelqu'un d'autre qui a accepté de se lancer et ça se passe très bien.

Il faut une réelle complicité et aimer l'autre sincèrement pour franchir le pas.

Au moins, cette fois, je sais que c'est le bon !"

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0