Contribution de
valerie_neri
Mode   News mode  

Voyage lunaire par delà la mode

Allongée dans mon sofa dans un demi-sommeil, mon téléphone sonne. C'est la rédaction : "Tu dois absolument nous faire un article sur Anaïs Dougnac !", crie une voix tout excitée.Mais qui est Anaïs Dougnac ?

Voyage lunaire par delà la mode
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Allongée dans mon sofa dans un demi-sommeil, mon téléphone sonne. C'est la rédaction : "Allo Val ? Tu dois absolument nous faire un article sur Anaïs Dougnac !!", crie une voix toute excitée.

Bon, ok... Mais qui est Anaïs Dougnac ?

Consciencieuse, je m'attèle à le découvrir. Dans mes recherches, je découvre que cette jeune femme voyage beaucoup. Je dois donc la suivre pour la rencontrer. Elle m'annonce qu'elle est en partance pour la lune.

Ok j'arrive. Comment je dois m'habiller ? Pas de problème Anaïs s'occupe de tout.

Pas de temps à perdre, elle m'enveloppe immédiatement dans des vêtements passant des codes masculins à une douceur féminine. Le nœud papillon se transforme en lingerie. Les modèles coupés en trompe l'œil sont plein de détails que je découvre petit à petit en bougeant. Les matières sont nobles, intemporelles, parfois rustiques. Anaïs déteste les strass, la dentelle, les paillettes trop superflues, "tout ça". La gamme coloristique est lunaire, pure. Les volumes et les silhouettes se dessinent par l'accumulation de "vêtements accessoires".

L'accessoire est important pour Anaïs, indépendant du corps, c'est un plus.

Les bottines sont larges pour une meilleure stabilité du corps... pour atterrir. Mes jambes paraissent alors plus fines, plus fragiles. Tout est symétrique, ordonné.

Les petites mains d'Anaïs travaillent sans cesse durant le voyage. Perfectionniste, elle fabrique des galons, matelasse les tissus, recouvre des boutons. Elle réalise aussi une multitude de plumes en tissu qu'elle coud et sérigraphie en trompe l'œil. Elle ne s'arrête jamais, un véritable travail de fourmi. Elle me paraît réservée et pourtant elle parle beaucoup :

Elle déteste la mode mais fait la mode.Elle se dit très terre à terre et part sur la lune.Elle se dit forte et extrêmement fragile.Elle rejette toute forme de féminité excessive et crée de la lingerie.

Ok, je prends note.

Nous atterrissons sur la lune. La vue est magnifique d'ici.

Allongée dans mon sofa dans un demi-sommeil, mon téléphone sonne. C'est la rédaction :

"Bon on attend toujours ton article sur Anaïs Dougnac, tu nous le rends quand ? T'es en retard !", me crie une voix agacée.

Mais qui est Anaïs Dougnac...

Née en 1985 cette fille et petite fille de marionnettistes est diplomée de l'école supérieure des arts appliqués Duperré et de l'ENSAD.

A très vite Anaïs !

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0