Contribution de
benedicte_flye
Beauté   News Beauté  

Zéro pointé en beauté

Sorte de mélange improbable entre Susan des "Desperate Housewives" et Gaston Lagaffe, Stéphanie rate tout ce qu'elle entreprend en matière de gestes beauté. Emues par son triste sort, nous avons appelé trois spécialistes à son chevet...

Zéro pointé en beauté
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Catastrophe 1 : Quand Stéphanie se lance dans un brushing

"La dernière fois que j'ai tenté un brushing, le résultat n'a pas été du tout optimal. D'abord, je n'arrivais pas à tenir la brosse et le sèche-cheveux en même temps. Ensuite, au fur et à mesure que je séchais, mes cheveux gonflaient. Du coup, je me suis retrouvée avec une coupe afro. Techniquement, je ne vois comment faire, à moins d'avoir un assistant..."

L'avis de l'experte : Farida B, coiffeuse à Paris

"Si Stéphanie est vraiment très maladroite, je lui conseille de présècher d'abord ses cheveux. Elle leur applique ensuite du spray gainant. Puis elle les divise en cinq grandes mèches, une devant, une de chaque côté et deux derrière. Elle les enroule ensuite vers l'intérieur sur cinq gros rouleaux en mousse. Elle resèche quelques minutes et c'est dans la poche !"

Catastrophe 2 : Stéphanie met de l'autobronzant :

"L'an dernier, j'ai acheté un autobronzant en spray. J'en ai mis partout sur le corps et je me suis promenée en culotte chez moi le temps que ça absorbe. Mais le lendemain, j'ai constaté que mes draps étaient auto-bronzés et mes jambes pleines de traînées orangées"

L'avis de l'experte : Valérie Bruneau-Roucoulès, laboratoires Pierre Fabre

"Avant tout chose, il faut traquer les peaux mortes en faisant un bon peeling, en insistant sur les zones rugueuses. Pensez à pulvériser sur tout le corps sans oublier aucun endroit (à une distance de 30 cm pour une diffusion plus fine et plus homogène) . Faites bien attention à ce que le produit soit sec avant de vous habiller ou de vous coucher. Si vous voulez augmenter la teinte, utilisez l'autobronzant plusieurs jours de suite plutôt que de faire une application massive".

 

 

 

Catastrophe 3 : Stéphanie veut se faire l'œil fatal

"A un moment, j'ai été séduite par le smoky eye. J'ai suivi pas à pas le mode d'emploi de mon magazine. Mais il y avait trop, pas assez ; ça débordait de tous les côtés. J'avais l'impression d'avoir un cocard. Même échec avec l'eye-liner... Parce que chez moi, la paupière bouge. Ca donne une vague ligne tremblée, qui est tout sauf esthétique"

L'avis de l'experte : Sarah Malher, maquilleuse professionnelle chez Clarins

"Concernant le smoky eye, il faut d'abord préparer la paupière, par exemple avec la Base Fixante Yeux, qui permet de faire tenir le maquillage. On applique ensuite l'ombre sur l'ensemble de la paupière mobile. Puis on la dégrade sur l'os de l'arcade avec un pinceau ou une estompe. Pour l'eye-liner, il faut prendre un miroir et le porter à hauteur des seins. On regarde vers le bas : la paupière devient alors la plus lisse possible. On pose la plume ou la mine de l'eye-liner parallèle à la frange des cils. On commence le trait par le coin interne de l'œil puis on repart du coin externe vers ce premier trait"

Les gestes beauté de Sarah Malher, maquilleuse professionnelle chez Clarins, pour un smoky eye parfait !

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0