Contribution de
delph
Beauté

12 conseils pour réussir sa coloration maison

Véritable rituel beauté, la coloration maison permet d'avoir des cheveux brillants, de mettre sa coupe en valeur et d'illuminer son teint. Le tout rapidement et facilement. A une seule condition : maîtriser la technique...

12 conseils pour réussir sa coloration maison © Jessica Alba / Abaca
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

1. Bien choisir sa formule selon ses besoins

- Une coloration ton sur ton pour donner des reflets, réveiller sa couleur, voiler quelques cheveux blancs, en restant dans la même famille de nuances que celle de sa couleur de base.

Emma Watson / Copyright Abaca

Elle ne permet pas d'éclaircir ses cheveux car elle contient peu d'oxydants. Douce pour les cheveux, elle s'estompe sans effet racine au bout de 6 semaines.

- Une coloration permanente, beaucoup plus radicale, pénètre au cœur de la fibre capillaire pour modifier sa couleur pendant 2 mois. Obligatoire pour éclaircir ou foncer ses cheveux de plusieurs tons ou couvrir beaucoup de cheveux blancs. Elle génère un effet racine au bout de 5 semaines, d'où la nécessité d'un entretien régulier. Les dernières nées, sans ammoniaque, sont beaucoup moins agressives pour les cheveux que leurs aînées, et certaines ne se posent que 10 minutes !

- Les kits mèches pour customiser sa couleur naturelle ou ses cheveux colorés, en créant au choix un effet balayage fondu ou un résultat très méché et contrasté.

2. Prendre en compte sa couleur de base

En sachant que les cheveux sont toujours plus clairs que ce que l'on croit. Il vaut mieux éviter de s'éloigner de plus de 2 tons de sa couleur originelle, pour un fini le plus naturel possible. Plus la teinte choisie est différente, plus il est difficile d'entretenir sa coloration.

3. Prendre en compte son type de carnation

Des couleurs chaudes, cuivrées, dorées pour réchauffer les teints pâles, quand les peaux mates fuiront les teintes trop froides.Une tendance à avoir le teint un peu rosé ? Eviter les colorations contenant du rouge (acajou...) qui accentueront le phénomène.

 

4. Aller chez le coiffeur pour un changement radical

Envie de blond platine, de roux flamboyant, de noir corbeau... ?

Seul le coiffeur peut décider si c'est envisageable et réaliser cette délicate transformation.

Katy Perry / Copyright Abaca

5. Se méfier du visuel mannequin sur la boîte

Pas toujours très réaliste en fonction de sa teinte perso. Se référer plutôt aux différents rendus possibles figurant au dos. En cas d'hésitation, choisir la nuance la plus claire, il sera toujours plus facile de refoncer par la suite.

6. Lire le mode d'emploi

Même si on a l'habitude de se colorer les cheveux soi-même : chaque marque a son temps de pose, sa technique d'application sur cheveux secs ou mouillés.


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
L’adresse email ne sera pas visible
 

Les derniers commentaires

  • Et bien oui pour moi aussi ...cheveux raides ....puis après une grossesse cheveux qui ondulent !!!! C'est possible !!!!

    posté par Anonyme 19 nov. 2014 - 21h05

    Le cycle de cheveux change-t-il tous les 7 ans ?

  • Radical! A la surprise de mes proches, à qui je dois montrer des photos pour qu'ils me croient, je suis née avec les cheveux...

    posté par Anonyme 19 nov. 2014 - 13h43

    Le cycle de cheveux change-t-il tous les 7 ans ?

  • c tout pouri ia déf ote

    posté par Anonyme 11 nov. 2014 - 11h13

    La mode du poil ? Je dis "non" !