Culture

Fifty Shades of Grey : on lit ou on zappe ? L'avis des blogueuses

Ok, c'est le best-seller érotico-soft (sorte de Twilight en plus hot) dont tout le monde parle et qui a déjà émoustillé des millions de femmes aux Etats-Unis ou en Angleterre. Mais est-ce une raison pour courir l'acheter en librairie ? On a demandé l'avis à 3 blogueuses qui se sont déjà plongées dedans.

Fifty Shades of Grey : on lit ou on zappe ? L'avis des blogueuses © abacapress.com
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Ok, c'est le best-seller érotico-soft (sorte de Twilight en plus hot) dont tout le monde parle et qui a déjà émoustillé des millions de femmes aux Etats-Unis ou en Angleterre. Mais est-ce une raison pour courir l'acheter en librairie (lui et ses tomes suivants) ?

On a demandé l'avis à 3 blogueuses qui se sont déjà plongées dedans.

blogueuses livres

De gauche à droite : Marie-Adélaïde (blog Lectrices and the city) / Chi-Chi (blog In need of Prince Charming ? I don't think so...) / Lucie (blog Les filles pensent que...)

Marie-Adélaïde, blogueuse livres, du blog "Lectrices and the city"

"Ca a fait flop pour moi"

Même si d'habitude je ne lis pas de littérature érotique, je me suis laissée tentée pendant les vacances, intriguée par l'engouement collectif. J'ai des copines qui ont adoré. Moi, j'ai passé un bon moment : c'est facile à lire et pas déplaisant mais je n'ai pas trouvé le truc en plus qui justifie qu'on en parle partout. L'annoncer comme un phénomène littéraire qui libère la femme au foyer, c'est franchement too much !

Ok, il y a 4 ou 5 scènes de sexe assez sympa. Ca émoustille au début mais comme l'auteur a un champ lexical super réduit, on retrouve toujours les mêmes tournures de phrase et les mêmes situations : à chaque fois qu'elle se mord la lèvre, ça le rend dingue de plaisir, à chaque fois qu'il la touche au même endroit, elle a un orgasme... C'est hyper répétitif et ça plombe l'effet.

Du coup, pas la peine d'en faire 550 pages ! J'ai adoré la série des Twilight et ce livre y fait clairement référence (même histoire d'amour impossible, le sexe en plus, même psychologie des personnages, etc) sauf que contrairement à Twilight, il n'y a pas tout un univers autour. Je ne suis pas rentrée dedans, j'avais hâte de le finir et de passer au bouquin suivant...

Bref, un beau travail de com' mais en ce qui me concerne, ça a fait flop. Je vais m'arrêter au premier, pas question de lire la trilogie !

Son blog : www.lectricesandthecity.fr Son billet sur " Fifty Shades of Grey"

Chi-Chi, blogueuse livres spécialisée dans les " romances ", du blog " In need of Prince Charming ? I don't think so... " (avec sa copine Tam-Tam)

"J'ai lu les 3 tomes, il faut croire que moi aussi je suis un peu masochiste"

Je me suis lancée dans cette lecture pour la science (notre blog se spécialise dans l'histoire d'amour sous toutes ses formes) et dire que j'ai été déçue serait encore trop gentil. J'ai été scandalisée que ce livre obtienne un succès pareil !

Ana est un parfait exemple des héroïnes "Too stupid to live" (TSTL) : trop bêtes pour avoir le droit d'exister. Elle n'a pas l'ombre d'un début de bon sens, tergiverse et finalement apparaît sans personnalité tant son caractère de jeune fille fragile, innocente et pure est exagéré.

Si les scènes de sexe sont parfois bien faites, elles sont elles aussi très répétitives, comme trop de choses dans ce livre. Quant à l'érotisme... c'est vraiment du SM soft. Si vous comptiez faire votre éducation en matière de culture SM, oubliez, vous auriez aussi vite fait de lire un article d'encyclopédie...

Et pourtant, j'ai lu les trois tomes. Il faut croire que je suis un peu masochiste moi-même ! Si vous voulez lire des bouquins érotiques, je recommande plutôt des auteurs comme Emma Holly, Cheyenne McCray ou Jaci Burton !

Son blog : inneedofprincecharming.blogspot.fr Son billet sur " Fifty Shades of Grey"

Lucie, blogueuse love et sexe, du blog " Les filles pensent que... "

"Mieux vaut lire un bon vieil Harlequin"

Je me suis lancée parce que je voulais voir si tout le battage médiatique qu'on en faisait était justifié. Malheureusement, j'ai trouvé ce livre complètement raté. On nous promettait du sexe et du SM, or il ne se passe rien avant la page 274. Et encore... la scène de la fessée est d'une banalité affligeante.

Non seulement il n'y a pas de passage vraiment croustillant (à part une fessée ou deux, il ne se passe rien d'à proprement parler SM) et le mot le plus érotique employé par l'auteur doit être "clitoris"... Mais les héros sont d'une platitude effarante. Pendant tout le livre, on n'a qu'une envie : secouer l'héroïne pour lui dire qu'il est temps qu'elle prenne une décision.

Quant au style, quelqu'un devrait offrir à l'auteur un dictionnaire des synonymes et lui expliquer que les périphrases sont importantes en littérature : "Arrête de mordiller ta lèvre supérieure, tu m'excites" est LA phrase clé du roman, répétée à l'infini. Bref, il vaut mieux lire un bon vieil Harlequin, mieux écrit et avec des scènes de cul plus excitantes !

Son blog : www.lesfillespensentque.netSon billet sur " Fifty Shades of Grey" Son livre à elle : " Les filles pensent que... ", éditions Michel Lafont

Mon avis à moi

 

"Cette histoire me titille et j'ai quand même envie de me plonger dedans dès sa sortie"

Bon si je résume, je ne dois pas m'attendre à un chef-d'oeuvre de la littérature. N'empêche, moi qui n'ai jamais ouvert un Harlequin de ma vie, cette histoire me titille et j'ai quand même envie de me plonger dedans dès sa sortie !

D'une, quelques scènes de sexe, même soft, ne peuvent pas faire de mal à ma libido. Pile ce qu'il me faut pour les longues soirées d'hiver qui arrivent...

Et de deux, je ne peux quand même pas passer à côté d'un tel phénomène de société, pour une fois qu'on trouve une bonne excuse pour lire un bouquin érotique dans le métro sans se cacher !

cinquante nuances de grey

Ca parle de quoi ?

D'une histoire d'amour entre Anastasia Steele jeune étudiante, vierge et naïve, et Christian Grey, beau milliardaire qui va l'initier au sexe tendance SM.

Et vous, allez-vous le lire ou restera-t-il en librairie ?

Cinquante nuances de Grey, tome 1 - disponible depuis octobre 2012 - Editions JC Lattès, 17 euros

Cinquante nuances plus sombres (Tome 2) - disponible depuis le 03 janvier 2013 - Editions JC Lattès, 17 euros

Sortie du tome 3, Cinquante nuances plus claires, le 06 février 2013 - Editions JC Lattès, 17 euros


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
L’adresse email ne sera pas visible
 

#ElleAdoreCulture sur Instagram