Contribution de
sandrinebachet
Culture

J'ai lu... l'autobiographie de Beth Ditto

Beth Ditto, la plus charismatique des chanteuses punk a sorti sont autobiographie, Diamant Brut. Il fallait que je me fasse un avis... Pas de tabou, elle nous raconte tout depuis son enfance jusqu'à sa révélation ! Retour en 3 villes.

J'ai lu... l'autobiographie de Beth Ditto © Abacapress
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Beth Ditto, la plus charismatique des chanteuses punk a sorti son autobiographie : Diamant Brut. Il fallait que je me fasse un avis... Pas de tabou, elle nous raconte tout depuis son enfance jusqu'à sa révélation ! Retour en 3 villes !

Autobiographie Beth Ditto

Copyright : Editions Michel Lafon

Une enfance chaotique à Judsonia (Arkansas)

Mary Beth Ditto est originaire du fin fond de l'Arkansas où relations incestueuses et abus sexuels sont monnaie courante. Malgré l'amour de sa famille (sa sœur Akasha a appelé sa fille comme elle), Beth n'échappera pas à la règle...

C'est aussi le temps des premières amitiés, des premières amourettes et des premiers sentiments homosexuels (mais pas question encore de se l'avouer). De ces années, Beth y forgera sa force de caractère. Le moment clé ? Sa rencontre avec Nathan Howdeshell et Kathy Mendonca, meilleurs amis et premiers membres du groupe Gossip.

Ses débuts à Olympia (Washington)

Beth, Nathan et Kathy ont très vite quitté leur région natale pour une vie nettement plus underground et Olympia marque le point de départ de la carrière musicale du groupe.

Ensemble, ils écumerons les salles de concert à la recherche d'inspiration mais également de contacts. Premier EP, première tournée puis premier album (maison de disques de Nirvana et agent de Sonic Youth, rien que ça)... Une vie à 100 à l'heure, rythmée par les concerts et les petits boulots !

Concert Gossip

Copyright : Abacapress

La consécration à Portland (Oregon)

Après un long moment de dépression, d'automutilation et de maladie, Beth Ditto se relève à Portland et devient l'icône que l'on connaît aujourd'hui : délurée, authentique et sûre de son orientation sexuelle (elle nous livre d'ailleurs des anecdotes très rigolotes sur sa fameuse couverture nue pour le NME !).

Si 2005 marque l'arrivée d'Hannah Blilie dans le groupe (Kathy ayant préféré en arrêter là), 2006 est quand à elle l'année de la reconnaissance avec Standing in the Way of Control. Disques d'or, défilés et paparazzi rythment désormais le quotidien de la belle.

Alors, mon avis ?

Première réaction, en commençant la lecture : une autobiographie de Beth ? Elle est si jeune ! Sauf que Beth Ditto en a (vraiment) vécu des choses ! Et pas toujours très drôles... On retrouve une artiste hors normes qui se livre sans artifices sur des sujets pas toujours faciles.

Bien que son histoire soit, dans certains passages, quelque peu décousue (des répétitions et le nom du groupe Gossip qui sort de nulle part), c'est touchant et ça donne envie de changer le monde avec elle !

Bref, le livre terminé, je suis sonnée mais j'ai adoré.

La petite phrase à retenir : "C'est en ne vous souciant que de ce que pensent les bonnes personnes, à savoir vos amis, que vous êtes libre d'agir à votre guise."

Diamant Brut, l'autobiographie de Beth Ditto aux éditions Michel LafonPrix : 18,95 euros.Sortie : le 04 octobre 2012.


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
L’adresse email ne sera pas visible
 

Les derniers commentaires

  • Pas du tout lombarde sa grand-mère mais Ligure.

    posté par Anonyme 18 nov. 2014 - 08h52

    Et si Julien Doré était devenu le gendre idéal ?

  • va falloir revoir votre copie car Julien ne vient pas de Pop Star

    posté par Anonyme 17 nov. 2014 - 22h09

    Et si Julien Doré était devenu le gendre idéal ?

  • Pourquoi les Nantais ont du mal avec les 85 ?

    posté par mathilde 13 nov. 2014 - 07h55

    Tu sais que tu viens de Nantes quand :