Culture

Les Pintades sont de retour à Bruxelles !

Après New-York, Londres ou encore Paris, Une vie de Pintade continue son petit bonhomme de chemin en s'attaquant désormais à la capitale de la Belgique. L'occasion pour nous de poser quelques petites questions à l'auteure et bruxelloise d'adoption, Elisabeth Clauss.

Les Pintades sont de retour à Bruxelles ! © F.C.G - Fotolia.com
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Elisabeth Clauss, l'auteure d'Une vie de Pintade à Bruxelles, nous partage ses lieux incontournables de la Belgique et de la capitale !

Elisabeth Clauss

 

Pourquoi avoir emménagé à Bruxelles ?

Je suis strasbourgeoise d'origine. C'est une autre belle ville, pleine d'histoire et à cheval sur une frontière. J'avais envie de vivre dans une ville plus grande, Bruxelles était la suite logique.

J'avais des amis bruxellois et en venant leur rendre visite, j'ai vraiment développé un sentiment d'appartenance à cette capitale. J'y ai emménagé presque sans y réfléchir, sans l'avoir réellement décidé, comme par glissement.

J'appartenais à cette ville longtemps avant de m'y installer !

 

 

Qu'est-ce que vous aimez le plus à Bruxelles ?

Les Bruxellois, d'abord. La chaleur de vivre. La gourmandise de profiter de toutes les richesses de cet environnement en patchwork de cultures, d'architectures, de politiques, d'arts... Le surréalisme, dans chaque sourire, dans chaque goutte de pluie, dans chaque pavé.

Des adresses coups de cœur à partager ?

- Chez Vincent (8 Rue des Dominicains), pour leur viande délicieuse et les frites assorties. Le tout dans un décor typique et à deux pas de la Grand Place.

- Hông Hoa (10 Rue du Pont de la Carpe), peut-être mon restaurant asiatique préféré : tout est bon, même les prix.

- Le Framboisier Doré (35 Rue Du Bailli), le meilleur glacier, qui excelle autant dans les parfums classiques (chocolat, speculoos, un must), que dans les créations originales aux fleurs ou aux légumes frais pour accompagner une salade.

- Le Saint-Aulaye (Rue Vanderkindere), à vue de nez (ou plutôt de bouche) le top en matière de pain et de pâtisserie à Bruxelles. Cet endroit est personnellement responsable de mes plus extraordinaires dérapages caloriques. Sans le moindre regret.

- Stijl (74 Rue Antoine Dansaert), la crème des créateurs belges.

- Sandrina Fasoli (22 Place Brugmann), des lignes rétro comme on les aime aujourd'hui, d'une délicatesse absolue et dans de belles matières.

Et en dehors de Bruxelles ?

Anvers est sublime et très avisée en matière de mode. Bruges est un enchantement et Le Coq, la station balnéaire la plus mignonne que je connaisse ! Gand est aussi une ville magnifique, très estudiantine donc animée.

Une vie de Pintade à Bruxelles d'Elisabeth Clauss aux éditions Calmann-Lévy.Prix : 19 euros.Sortie : le 10 octobre 2012.


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
L’adresse email ne sera pas visible
 

#ElleAdoreCulture sur Instagram