Culture

Ma lettre ouverte à Frédéric Beigbeder

La dernière fois que j'ai écrit une lettre d'amour c'était à Alexis Lemaître, CE1 B. Mais c'était avant de connaître Fréderic Beigbeder.

Ma lettre ouverte à Frédéric Beigbeder © Abacapress.com
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Salut Fred (Non)Hello Fredo (Non)Coucou toi ! (Non)Hey ! (Non)

Cher Fréderic, (Oui)

Pendant longtemps, je ne t'ai pas aimé. Tu n'étais pour moi qu'un petit con au grand nez.

Puis, je t'ai rencontré.

En vrai d'abord. C'était rue Princesse (à Paris), t'avais une fille au bras, moi un bon coup dans le nez, d'ailleurs j'étais tellement bourrée que j'ai cru que t'étais quatre.

Je ne t'ai pas regardé, comme pour te priver d'une attention que tu n'attendais même pas. Tu comprends, je ne voulais pas que tu me prennes pour une groupie que je n'étais pas.

Puis après je t'ai rencontré en faux. Ou peut-être était-ce en vrai, justement.

C'était en juillet dernier, dans une gare qui sentait le début des vacances et la sueur bon marché. Je n'avais rien à lire et 5 heures de train devant moi. J'ai acheté L'Amour dure trois ans pour voir si c'était vrai, j'avais attendu ces vacances 358 jours, j'ai jamais eu aussi peu hâte d'arriver.

C'est simple, je n'ai pas décroché, et du reste des vacances non plus. J'ai acheté tous tes livres, je les ai dévorés un par un, vite mais pas trop, pour que dure longtemps le plaisir d'en avoir encore à découvrir.

Puis rapidement, ça a dérapé.

J'ai demandé à mon mec si je pouvais l'appeler Fréderic.

Ou au moins juste pendant l'amour.

J'ai commencé à moins voir mes amis, et quand je les voyais c'était pour leur lire des extraits de tes livres. J'étais devenue l'amie chiante qui monopolise l'attention pour montrer ses 250 photos de vacances, sauf que là il n'y avait pas la mer. On me disait "Mais enfin Camille qu'est-ce qui t'arrive, ça ne te ressemble pas... ". Je répondais "Oui, avant j'avais des principes, et après j'ai rencontré Frédérip."(Qu'est-ce que j'y peux si tu me donnes envie de faire des rimes).

Je t'ai googlisé, j'ai appris à écrire correctement ton nom, puis par cœur ta biographie sur Wikipédia.

J'ai fait des recherches sur les ex femmes de ta vie, dont j'étais aussi tombée amoureuse à travers les descriptions que tu en faisais, et en particulier d'Alice, qui provoquait parfois en te lisant une petite érection à mon pénis fantôme.

Tu m'as donné envie, dans le désordre d'être née à Neuilly-sur-Seine *, de partir en vacances à Guéthary **, de me lancer dans la pub, puis de tout plaquer, de prendre de la coke, d'être amie avec Simon Libérati ***, de danser au Baron ****, de voter communiste *****, et de participer au prix de Flore *****.

A cause de toi j'ai même regardé La Grand Librairie, un soir où tu y étais.

J'ai commencé à traîner à St Germain des Près, dans l'espoir de t'y croiser. Quand je pense que j'y ai vécu il y a quelques années, et que je ne savais même pas que c'était ton QG. Quel gâchis, c'était comme donner du caviar aux cochons, ou emmener un enfant en fauteuil roulant à Euro Disney.

J'ai bu beaucoup de café à celui de Flore, et fumé beaucoup de cigarettes. Je demandais du feu aux gens autour de moi, dans l'espoir de tomber sur toi ou au moins sur Simone de Beauvoir.

A 5 euros le café, rapidement j'ai été ruinée.

Il me reste tout juste de quoi me payer un ticket de cinéma pour aller voir ton film.

Je recule l'échéance parce qu'après il ne me restera plus rien à découvrir de toi.

Et je n'aurai plus qu'à me taper toutes tes vieilles chroniques sur Voici.

Mais je ne suis pas pressée, si l'amour dure 3 ans il nous reste pas mal de temps.

Si tu veux me retrouver, figure-toi qu'on est amis sur Facebook depuis quelque temps. (2 mois, 3 semaines, 1 jour, 7 heures, 31 minutes et 24 secondes, 25, 26...) Je suis marquée " En couple ", mais ça peut s'arranger.

 

Une petite groupie de base, de plus, mais du fond du cœur.

 

 

 

P. S. : Juste après avoir écrit cet article, notre chroniqueuse a été invitée à visionner le film "L'amour dure trois ans" avec Frédéric Beigbeder en personne, dans la salle. Elle a fait pipi dans sa culotte et elle y est allée. Le récit sur son blog : " Café de filles" !

Par ici, découvrez notre interview de Louise Bourgoin et Frédéric Beigbeder !

Par là, pour savoir pourquoi vous devez aller voir "L'Amour dure trois ans" !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Frédéric_Beigbeder** http://fr.wikipedia.org/wiki/Frédéric_Beigbeder*** http://fr.wikipedia.org/wiki/Frédéric_Beigbeder**** http://fr.wikipedia.org/wiki/Frédéric_Beigbeder***** http://fr.wikipedia.org/wiki/Frédéric_Beigbeder****** http://fr.wikipedia.org/wiki/Frédéric_Beigbeder

Copyright visuels : Abacapress.com


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
L’adresse email ne sera pas visible
 

#ElleAdoreCulture sur Instagram