Contribution de
benedicte_flye
Beauté   News Beauté  

"Ego Facto" : dans le sillage de Pierre Aulas

Mélangez quelques notes de musique à beaucoup d'anti- conformisme... Saupoudrez d' une bonne dose de chic. Vous obtenez un cocktail détonnant, celui des fragrances " Ego Facto " lancés par Pierre Aulas. Rencontre avec un homme au parfum.

Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez

Mélangez quelques notes de musique à beaucoup d'anti- conformisme... Saupoudrez d' une bonne dose de chic. Vous obtenez un cocktail détonnant, celui des fragrances " Ego Facto " lancés par Pierre Aulas. Rencontre avec un homme au parfum.

  •  

    "Jamais le dimanche"

    "Prends garde à toi"

    "Me Myself and I"

    "Sacré Coeur"

     

     

    Mélangez quelques notes de musique à beaucoup d'anti-conformisme... et saupoudrez d'une bonne dose de chic !

    Vous obtenez un cocktail détonnant, celui des fragrances "Ego Facto", lancées par Pierre Aulas. Rencontre avec un homme au parfum.

    Un parfum d'audace

    Depuis janvier, le monde de la parfumerie a accueilli de nouveaux petits pensionnaires, brillants mais un peu turbulents. Eux, ce sont les sept "jus" d'exception accouchés par Pierre Aulas, consultant parfumeur indépendant, qui travaille régulièrement pour de grandes maisons comme Mugler ou Azzaro...

    Des fragrances qui sortent du lot des senteurs compassées grâce à des formules très osées "J'ai voulu jouer sur le décalage" explique notre expert. "En parfumerie, il y a plein de thèmes magnifiques que personne n'ose sortir. Je voulais que les gens se rendent compte qu'il pouvait exister une alternative à ce avec quoi on les abreuvait d'habitude."

    Autre pied... de "nez" aux âmes conventionnelles : l'emploi de certains ingrédients sulfureux, comme la marijuana dans "Jamais le Dimanche", ou la cigüe dans "Me, Myself and I".

    Enfin, ultime défi de Pierre Aulas : le fait de proposer du rêve à prix raisonnables. "Ego Facto est ma danseuse. Elle me coûte cher et ne me fera pas devenir millionnaire... Mais j'adore l'idée qu'elle permette aux gens d'accéder au luxe, tout en restant accessible"

     

     

     

    Un parfum de musicalité

    Des créations olfactives qui ont des accents musicaux clairement revendiqués puisqu'elles doivent leur patronyme à des airs célèbres, comme le "Piège à Filles" (tiré des "Les Playboys" de Jacques Dutronc), le "Poopoo Pidou" inspiré par la ritournelle de Marylin ou le "Prends Garde à toi", en référence à la Carmen de Bizet.

    Il faut dire que Pierre Aulas connaît la chanson ! Avant de se consacrer exclusivement à l'univers des odeurs, il a été, pendant sept ans, membre des Chœurs de l'Orchestre de Paris : "Pour moi, les deux entrent dans le même registre : celui de l'émotion. D'ailleurs, les vocabulaires du parfum et de la musique sont très voisins : on parle de notes, de symphonie. Les baptiser ainsi était une évidence. Je n'y ai même pas réfléchi."

     

    Un parfum de style

    Dernier signe particulier des compositions "Ego Facto" : leur fort coefficient de style. Au rebut, les flacons anonymes... Chez Pierre Aulas, tous les détails ont été réfléchis, du sublime bouchon en cristal au pendentif en métal poli en passant par le choix de couleurs vitaminées : "J'ai cherché à concevoir une gamme qui me ressemble" insiste Pierre Aulas "Outre le fait que c'est mon "ego trip", je crois que la différence avec les parfums "traditionnels", c'est que ceux-là ont été validés de A à Z par une seule et même personne. Il y a une vraie cohérence là dedans. Du coup, on n'aboutit pas à une effluve façon "boule" sans relief ni saveur".

    Facétieuse, mélodieuse, lookée : voilà décidément une gamme qui va nous donner envie de nous sentir tous "Ego"...

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 

Elle adore Pinterest



Elle adore Twitter




Elle adore Facebook

Commentez 0