Contribution de
laura75
Vie perso

Comment soigner un rhume ?

Ok, il m'a eue, mais je n'ai pas dit mon dernier mot. Petits ou gros moyens, j'ai tout testé pour m'en débarrasser. Voilà ce qui marche... ou pas.

Comment soigner un rhume ? © Fotolia
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Ok, il m'a eue, mais je n'ai pas dit mon dernier mot. Petits ou gros moyens, j'ai tout testé pour me débarrasser de mon rhume. Voilà ce qui marche... ou pas.

1. Je me barricade

Depuis ce matin, je me sens patraque, c'est sûr, je couve un rhume. Vite, je m'enferme chez moi et je monte le radiateur pour l'étouffer dans l'œuf.Mauvais réflexe :

Ok, en cas de rhume, il vaut mieux rester au chaud et se reposer. Mais ça ne veut pas dire que je dois cuire ni mijoter dans mes microbes...

(à plus de 18degC, l'air trop sec risque d'assécher encore plus mes muqueuses et d'aider les virus à faire leur boulot) ni mijoter dans mes microbes (j'ouvre grand la fenêtre chaque matin pour purifier l'air). Le cocooning, oui, le confinement, non !

2. Des antibiotiques et on n'en parle plus !

Pour moi, les antibiotiques c'est encore automatique, surtout en cas de rhume. Alors je file de ce pas en réclamer à mon médecin.Mauvais réflexe : Ce que j'ai s'appelle en langage technique une "rhinite aigüe" (à ne pas confondre avec le rhume des foins, d'origine allergique) et elle peut être provoquée par plusieurs centaines de virus. Ca veut dire : 1. Que les antibiotiques, qui éradiquent seulement les bactéries, ne servent à rien dans mon cas. 2. Qu'il ne peut pas y avoir de vaccin. Bref, je ne peux qu'essayer d'atténuer les symptômes.

3. Je me fais un grog

Sous la couette, mon mug à la main, je me sens tout de suite mieux. Ca doit être l'effet du rhum que j'ai mis dedans...Bonne idée :

Pour fluidifier les sécrétions et donc évacuer au plus vite les microbes de mon organisme, il faut boire beaucoup.

Le grog a en plus un côté réconfortant mais ça marche aussi avec de l'eau, un jus de citron ou une tisane.

4. Je la joue écolo côté mouchoirs

Avec le nombre de mouchoirs en papier que j'ai utilisé en deux jours, j'ai le nez tout rouge de Bozo le clown et en plus, j'ai peur d'être responsable de la déforestation en Amazonie. Du coup, ma conscience écolo me dit d'opter pour un mouchoir en tissu.Mauvais réflexe : Ces mouchoirs à l'ancienne sont certes plus sympas envers dame Nature mais ce sont surtout de véritables nids à microbe. Avec eux, mon rhume risque de s'installer puisque je donne l'occasion aux germes de revenir à la charge et de proliférer.

5. Je me prépare une inhalation

C'est le moment de sortir l'artillerie lourde : casserole d'eau chaude et serviette éponge sur la tête, pas très sexy mais efficace !Bonne idée : La vapeur d'eau respirée par le nez hydrate mes muqueuses desséchées et détruit les germes, surtout si j'ajoute quelques gouttes d'eucalyptus aux vertus antiseptiques. Un bain ou une douche bien chaude peut avoir un effet similaire donc j'en profite.

6. J'achète un remède miracle "tout en un"

C'est écrit "spécial rhume" sur la boîte et avec ça, je suis sûre de me débarrasser de mon nez bouché ET de ma gorge qui gratte.Mauvais réflexe : Je me méfie de ces "tout en un" qui associent plusieurs propriétés (par exemple un antipyrétique contre la fièvre et un vasoconstricteur pour le nez qui coule). Ils ne sont utiles que si je me coltine vraiment tous les symptômes en même temps. Sinon, mieux vaut cibler mon traitement : pastilles ou spray antiseptique pour la gorge, paracétamol ou aspirine pour la fièvre...

7. Pour soigner ma toux, j'ai un sirop qui traîne dans la pharmacie

J'ai de la chance, la date de péremption n'est même pas dépassée et c'est toujours ça d'économisé !Mauvais réflexe : Avant de réutiliser le sirop de l'an dernier, je vérifie qu'il est adapté à mon type de toux. On n'utilise pas le même médicament pour une toux sèche (un antitussif me soulagera) ou une toux grasse (il me faut un mucolytique pour évacuer les sécrétions) ! Bref, en cas de doute, la case pharmacien s'impose.

8. Je mise sur les huiles essentielles

On y croit ou on n'y croit pas, mais moi une bonne odeur de sapin ça m'aide à mieux respirer.Bonne idée :

Certaines plantes sont nos meilleurs alliés contre les symptômes du rhume :

l'eucalyptus radié dégage les voies respiratoires, la menthe poivrée décongestionne le nez, le niaouli est antiviral... Sous formes d'huiles essentielles, je peux les inhaler, les appliquer en massage, les verser dans mon bain ou les diffuser dans l'air (via un humidificateur, c'est tout bénef').

9. Je zappe le médecin, ça ne sert à rien

J'ai bien appris l'adage "un rhume soigné dure une semaine, non soigné il dure 8 jours" donc pas la peine de creuser le trou de la Sécu pour ça.Ca dépend : Si mon rhume ne guérit pas spontanément au bout d'une semaine (10 jours maximum) ou si la fièvre s'installe, mieux vaut quand même aller consulter mon généraliste. Il peut en effet se surinfecter et atteindre les voies respiratoires ou entraîner une sinusite et une otite.


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
L’adresse email ne sera pas visible
 

Les derniers commentaires

  • Mon compagnon vapote grâce à moi, je ne fume pas et pourtant je tolère sa vapeur dans mes narines, son haleine bonbon ou...

    posté par alice 20 nov. 2014 - 17h05

    Allez vapoter ailleurs que dans mes trous de nez !

  • Donc pas de vapeur devant vous ou vos enfants, faites vous la cuisine ou votre café sur le balcon ? car tout ceci dégage de la...

    posté par jok 20 nov. 2014 - 09h43

    Allez vapoter ailleurs que dans mes trous de nez !

  • Bonsoir Je respecte que chez vous il n'y ai ni vapeur ni fumeur vous êtes chez vous bref just un petit récapitulatif : il...

    posté par aristo4 20 nov. 2014 - 01h49

    Allez vapoter ailleurs que dans mes trous de nez !