Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Bien choisir son vélo électrique

Bien choisir son vélo électrique

Le vélo électrique, la bonne idée pour se remettre à pédaler au quotidien !

Faire du vélo c’est cool, mais sur de longues distances ça peut vite devenir fatiguant. On a tous connu le coup de barre du trajet retour, avec le vent contraire qui vous fait hurler à chaque montée un peu trop violente. Et bien tout ceci peut-être derrière vous, grâce au vélo à assistance électrique, aussi appelé VAE, ou tout simplement « vélo électrique ! ».

Choix intermédiaire entre la sportivité totale du vélo, et la fainéantise totale de la voiture, ce chouette objet vous permettra de continuer à vous entretenir à vélo, en limitant les efforts extrêmes, et surtout en restant écolo !

On va du coup vous donner ici quelques pistes pour bien choisir votre vélo électrique et en comprendre le fonctionnement général.

Comment ça fonctionne ?

Généralement on est sur la même base qu'un vélo tout à fait classique, équipé d’un moteur de 250W maximum, placé dans une roue ou dans le pédalier. Le vélo détecte quand vous roulez, et si l’assistance est activée, un moteur vous aide dans le mouvement, pour limiter l’effort. Attention, il est simplement question d’assistance, le vélo ne peut pas rouler tout seul, vous devez forcément pédaler ! Vous pouvez en général choisir le niveau d’assistance via un mini panneau de commande, et le tout fonctionne à l’aide d’une grosse batterie, parfois placée à l’arrière du vélo, ou sur son cadre. On peut retirer la batterie du vélo et la charger à la maison sur n’importe quelle prise, en quelques heures.

 

Pourquoi c’est génial ?

C’est génial parce que ça permet vraiment de faire de plus longues distances. Là où vous seriez vite fatigué au bout de 10 ou 15km de route, le vélo électrique vous aidera à pousser plus loin, et surtout il vous évitera de descendre bêtement de votre vélo en cas de montée infranchissable. La chose se recharge simplement, et vous permet une autonomie généralement annoncée autour de 40km. Comptez beaucoup moins si vous êtes un peu lourd, ou si vous pédalez continuellement avec l’assistance activée. Il est évidemment possible de rouler sans assistance (ne serait-ce que si vous n’avez plus de batterie).

 

Pourquoi ça n'est pas si génial ?

Et d’une, l’autonomie évoquée plus haut, plus votre vélo sera entrée de gamme, moins elle sera bonne. Par exemple si votre vélo n’est pas à assistance proportionnelle, alors la puissance de l’aide sera toujours assez haute, et vous consommerez plus de batterie. L’autre problème est le poids du vélo, qui est bien plus lourd qu’un vélo classique, batterie et moteur oblige… Du coup quand vous êtes à plat de batterie, c’est du coup un peu plus difficile de rouler, vu le poids !

 

Combien ça coûte ?

Il y a absolument tous les prix, mais comptez 700€ minimum pour avoir un vélo de bonne conception (c’est le prix de l’entrée de gamme chez Décathlon par exemple), jusqu’à plusieurs milliers d’euros si vous choisissez un vélo très évolué. On vous recommande surtout de choisir un vélo adapté à votre besoin (ville, chemins, VTT, etc), et de ne pas investir des milliers d’euros pour un produit que vous n’allez pas beaucoup utiliser. A noter que l’état peut vous rembourser jusqu’à 200€ pour l’achat d’un vélo électrique en France, tant que sa batterie n’est pas en plomb.

 

Du coup j’achète quoi ?

On achète si possible une marque de qualité, avec un service que l’on sait solide. Un vendeur de vélo bien identifié, en bas de chez vous peut être un bon choix. De même qu’une très grande enseigne, facilement joignable. On évite l’achat sur Internet sur un site peu identifiable. Il faut pouvoir avoir un interlocuteur en cas de problème. On hésite pas non plus à prendre une bonne assurance, casse et vol, ainsi qu’un anti-vol de très haute catégorie (lourd, mais indispensable).
 

Vous avez déjà un vélo électrique ? Alors on attend tous vos conseils en plus alors !

Paingout

Vous aimerez aussi

Le pop-corn aux épices, un apéro sain et délicieux
aperitif Non, le pop-corn n'est pas réservé qu'au cinéma !
Des plantes et des femmes
santé Entre pratique ancestrale et phénomène de mode,...
Ces phrases que les freelances ne veulent plus entendre
Travail Travailler en freelance, c'est avoir, certes, une...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme