Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Comment ne pas accumuler les kilos pendant l'hiver ?

Comment ne pas accumuler les kilos pendant l'hiver ?

Ouf ! On a passé l’épreuve de la rentrée en gardant nos bonnes habitudes estivales, en continuant de manger léger et de bouger.

Seulement, dès que le mercure rétrograde, nos bonnes résolutions de début septembre ont tendance à se faire la malle… Et chaque hiver, c’est la même chose : on se met en mode Comfort Food et Cocooning et les kilos s’accumulent…

Et si cette année, on prenait les devants en adoptant les bons
réflexes pour garder la ligne et le moral sans pour autant se frustrer ?

Pour cela, nous avons posé quelques questions à Marion Thelliez, naturopathe pour notre partenaire La Minute Papillon.

L’hiver,
le corps est naturellement plus attiré par les plats consistants, le
cuit, le chaud, le sucré, le cocooning dans l’assiette. C’est un réflexe
ancestral qui date des temps où l’homme était moins bien armé
qu’aujourd’hui pour faire face au froid. Cependant aujourd’hui, manger
plus en quantité ou en calories pour faire face à l’hiver n’est plus une
réelle nécessité physiologique, mais plutôt une manière de se faire du
bien, de lutter contre la baisse de luminosité qui fait souvent tomber
le moral dans les chaussettes. En naturopathie, on essaie de trouver
d’autres façons de se faire du bien, car surcharger son corps en
mauvaises graisses, en produits laitiers ou en sucres n’en est pas une,
et au contraire, cela rend le corps moins résistant face aux infections
hivernales.

L’hiver,
il ne faut pas hésiter à manger chaud si l’on en a envie. Les soupes,
les légumes racines (on les adore rôtis au four), les purées de légumes,
un peu de céréales complètes ou demi-complètes, des compotes de
fruits... Le matin un porridge de flocons de céréales cuits dans un lait
végétal réchauffant comme le lait d’avoine... tout ça fait du bien à
notre corps.

Mais il ne faut pas oublier de consommer des fruits
et légumes crus pour avoir un bon apport d’enzymes digestives, et de
tous les nutriments dont le corps a besoin pour bien fonctionner. Il
existe des recettes de soupes crues mais chaudes que je vous conseille
de tester. Il suffit de mettre dans un blender tous les éléments de la
soupe (par exemple des champignons de Paris, un peu de sauce soja bio ou
de pâte de miso, des noix de cajou, une échalote...) et d’ajouter de
l’eau chaude au moment de mixer. Vous verrez, c’est à tomber !

Une
soupe-repas peut-être une très bonne idée, à la fois pour se faire
plaisir avec du chaud, et pour avoir tous les nutriments nécessaires. On
peut la faire avec des protéines végétales, en associant des céréales
et des légumineuses, à la manière d’un minestrone. Et bien sûr des
légumes, et si possible un peu de cru ajouté à la dernière minute, avec
par exemple des herbes aromatiques ciselées.

En
mangeant le moins d’aliments «encrassants» le lendemain: par exemple
une journée végétarienne, avec beaucoup de légumes et de fruits, en
évitant les produits laitiers, le café, l’alcool, le sucre.

On
peut aussi faire une «monodiète», c’est à dire ne consommer qu’un
aliment sur un repas ou une journée entière, afin de mettre le système
digestif au repos. Par exemple une monodiète de compote de pommes sans
sucre ajouté, de banane, de légumes verts...

Tout
est question d’équilibre ! Si c’est une fois ce n’est pas grave, ce qui
pose problème c’est lorsque les envies de sucre se répètent et
engendrent une addiction. Dans ces cas il faut procéder à un
rééquilibrage alimentaire dès le petit déjeuner, vérifier que notre
alimentation n’a pas un index glycémique trop élevé, éviter le
grignotage, et privilégier les collations à base de fruits et
d’oléagineux.

Les
fruits et légumes crus en tout premier lieu ! Et bien sûr les graines
germées, de vraies petites bombes d’énergie. Vous pouvez aussi consommer
des superaliments comme la spiruline (un algue qui contient presque
tout le spectre des nutriments) ou la maca.

Les bons acides gras sont essentiels. A commencer par les omégas 3 qui jouent un rôle important pour lutter contre la dépression, mais aussi contre l’inflammation. On en trouve beaucoup dans la graine de chia, cette petite graine qui ressemble à du sésame ou du pavot, mais aussi des les huiles végétales première pression à froid de colza, lin, cameline...

Le cacao cru est aussi très intéressant. Comme il
n’est pas torréfié, il conserve toutes ses propriétés, et notamment le
magnésium et les vitamines du groupe B. De quoi lutter contre la
fatigue, le surmenage, le stress, et même la spasmophilie.

Mangez
des légumes crus (même en petite quantité) à chaque début de repas,
bougez, marchez, respirez... et dormez bien, car une mauvaise nuit de
sommeil empêche le corps de se régénérer, de se détoxifier, et
entrainera plus d’envies de sucre dans la journée.

Elle adore Ses derniers articles

Vous aimerez aussi

La YouTubeuse Esther lance le programme pour devenir vegan #OmniToVeggie
santé Le véganisme vous tente mais vous ne savez pas par quoi...
Recette de la tarte aux pommes comme à la boulangerie
Desserts Mais comment font les boulangers pour que leurs tartes...
Recette du gâteau en damier adoré des enfants
Desserts Mieux qu'un marbré ? Un gâteau damier !
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme